Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Mithra

, par

Mithra ou Mithras est un dieu indo-iranien, fils d’Anahita, dont le culte connut son apogée à Rome vers le IIIe siècle de notre ère.

Le mithraïsme était alors une religion concurrente du christianisme. Son culte était surtout très populaire dans les armées, ce qui engagea une rivalité farouche entre les croyants des deux religions, à tel point que l’Église dut faire de nombreuses concessions au culte païen de Mithra (on sait par exemple aujourd’hui que c’est parce que le culte de Mithra se situait aux alentours de l’actuel solstice d’hiver que l’on fête Noël le 25 décembre). Dans la Rome païenne avaient lieu les "Saturnales", du 17 décembre aux "Calendes" de janvier (premier jour de l’An romain). L’une des fêtes, "Natalis Invicti" (Nativité du Soleil Invincible) ou "Sol Invictus" (Dieu Invaincu), célébrait justement Mithra, dieu de la lumière, symbolisant la pureté, la chasteté et combattant contre les forces obscures. On fêtait le 25 décembre, pour le solstice d’hiver, la naissance de Mithra, le soleil invaincu (Dies natalis solis invicti) par le sacrifice d’un jeune taureau.

Religion initiatique à mystères, le mithraïsme rend un culte au taureau. Ce type de culte a cependant des origines très anciennes en Europe et remonte très certainement au paléolithique supérieur, ou à l’épipaléolithique. La corrida en Espagne et dans le monde hispanique en est une lointaine survivance.

Mithra, qui s’est créé lui-même à partir de la roche des cavernes, est à la fois primogenitur et autogenitur. Son premier exploit, la tauroctonie, fut de vaincre, à peine né, un tore aussi furieux que puissant.

Lors de l’initiation, les adeptes, au cours d’agapes, s’aspergeaient du sang du taureau sacrifié et se traçaient réciproquement une croix de cendres sur le front et le dos des mains. Le myste descendait probablement dans une fosse au dessus de laquelle était sacrifié l’animal, son sang retombant ainsi sur lui. Le rituel se déroulait dans des lieux à l’écart et de préférence dans des grottes.

Il semblerait que la Franc-maçonnerie se soient inspirées de nombreux rites et mythes d’origine mithriaque. Certains ont aussi pensé que le culte Mithra avait inspiré la religion chrétienne.


sources wikipedia

Messages et commentaires

  • Le culte de Mithra fut supprimé vers le IV e siècle.
    Sous la basilique Saint Clément de Rome se trouve une salle mithraïque. On eut y voir un autel dédié à Mithra.

    Léonard Boyle O.P. : Saint Clément de Rome

    La croyance de la religion de Mithra affirme qu’il est effectivement sorti d’un rocher pour apporter le salut au monde, c’est-à-dire la vie et la fécondité. Obéissant aux ordres d’Apollon qui lui sont signifiés par un corbeau, Mithra se met en campagne dans le but de capter puis de répandre le sang de l’être qui possède la vie en plénitude : un taureau qui habite dans la région de la lune. Après une lutte désespérée, Mithra tue le taureau : mais un scorpion (personnification du mal), un chien de chasse et un serpent se joignent à lui. Toutes les plantes, toute la vie animale, tout ce qui existe de bon reçoit la vie par le sang du taureau. Mais une partie de ce sang répandue par ruse du scorpion, introduit aussi le mal dans le monde. A l’issue du combat Mithra et Apollon se disputent, puis ils font la paix et célèbrent leur triomphe par un banquet. Alors le dieu-soleil Apollon emporte Mithra au ciel sur un char.

    Répondre à ce message

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.