Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Les rapports russo-polonais

, par

La Russie a connu plusieurs annexions importantes tout au long de son histoire. Mais la Pologne et l’Empire ottoman restent les concurrents les plus féroces en matière de territoire…

La Russie et la Pologne

Au XVIIIe siècle, en plein affaiblissement, la Pologne connaît des difficultés à gouverner. En 1764, Stanislas-Auguste Poniatowski, l’ancien favori de Catherine, est couronné : il devient Stanislas II. Mais la Russie ne voit pas d’un bon œil le renforcement de la Pologne. Cette dernière connaît trois partages conséquents : le premier a lieu en 1772, au cours duquel elle perd un tiers de son territoire. Les régions de Polotsk, Moghilev et Vitebsk, ainsi qu’une partie de la Lituanie reviennent à la Russie. La Galicie et le sud de la Podolie appartiennent désormais à l’Autriche, tandis que la Prusse s’empare de la « Prusse royale », autrement dit polonaise. Après quatre ans de diète entre 1788 et 1792, la confédération de Targowica est formée.
Un deuxième partage a lieu en 1793 : la Russie reçoit la Biélorussie et l’Ukraine occidentales ainsi que Minsk. De son côté, la Prusse obtient Dantzig, Thorn et la Grande Pologne tandis que l’Autriche ne participe pas cette fois-ci et, par conséquent, ne touche rien.
En 1794 a lieu une tentative d’insurrection, menée par Tadeusz Kosciuszko. La révolte est écrasée un an plus tard par Souvorov.
Lors du troisième partage, en 1795, la Russie a droit au reste de la Lituanie, au duché de Courlande et à l’Ukraine. La Prusse, elle, s’octroie la Mazovie qui comprend Varsovie, et l’Autriche prend la Petite Pologne, à savoir la région de Cracovie. L’Etat polonais n’existe plus.

La Pologne annexée

Suite à l’acquisition de territoires polonais, l’Empire russe s’accroît au niveau de la population : près de sept millions d’habitants supplémentaires peuplent alors l’Empire. Néanmoins, la Pologne n’assure de loin pas de repos à la Russie : en effet, comme la France est alliée depuis plusieurs années à la Pologne, la Russie acquiert une vision négative en Europe malgré sa coopération avec l’Autriche et la Prusse. En 1812, les Polonais concluent une alliance avec Napoléon et des révoltes polonaises commencent au XIXe siècle, en 1831 et en 1863. En plus de la question polonaise, la Russie doit gérer la question juive et ukrainienne. [1]


Sources : RIAZANOVSKY, Nicholas, Histoire de la Russie des origines à 1996, Paris, Laffont, 1999.
AMACHER, Korine, La Russie, 1598-1917 : révoltes et mouvements révolutionnaires, Infolio, 2011


[1voir l’article L’antisémitisme russe

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.