Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Michée Chauderon

La dernière sorcière

, par

Icône féministe ou victime innocente, Michée Chauderon est l’exemple type du sort d’une femme dans une société misogyne. A l’époque, son savoir irrite, son statut de femme célibataire révolte, sa résistance en impose. Femme d’exception, peut-être même héroïne face à l’oppression masculine, elle représente les six millions de femmes brûlées en Europe (dont 80% pour sorcellerie) : Michée Chauderon est devenue la figure sociale du combat des femmes.

Jeunesse et premières affaires avec la justice

Fille légitime née entre 1602 ou 1603 à Boëge, Michée Chauderon vit dans la république de Genève depuis 1620. Célibataire, elle travaille en tant que servante. Elle est également guérisseuse, à la fois connue et redoutée, car elle possède la recette d’un potage qui purifie le Mal incorporé. Le 14 décembre 1639, alors âgée de trente-sept ans, elle apprend qu’elle est enceinte de cinq mois et demi du valet Jean Pelliget (mort aux dernières vendanges). Elle est, par conséquent, immédiatement incarcérée à la prison de l’Evêché. Deux jours plus tard, elle est incriminée pour « paillardise », à savoir ce qui concerne les naissances illégitimes, ou les relations hors mariage. En effet, elle est suspectée d’avoir eu des rapports sexuels avec Louis Ducret alors qu’ils projetaient seulement de se marier. Le 21 décembre, les deux « paillards » sont condamnés à demander pardon à Dieu et à la Seigneurie genoux à terre, en plus de devoir payer une amende et d’être bannis de la ville. Louis Ducret et Michée Chauderon se marieront finalement dans la région de Thonon ; ils perdront leur unique enfant qui devait naître en avril 1640.

Michée Chauderon accusée de sorcellerie

Veuve dès 1646 à la mort de Louis Ducret, alors âgée de quarante-quatre ans, Michée Chauderon devient à la fois lavandière et guérisseuse. C’est six ans plus tard qu’elle se retrouve derechef devant la justice, accusée cette fois de s’être donnée au Diable. Selon le témoignage de femmes, elle aurait intoxiqué deux filles prétendument possédées avec du vin et des pois souillés par la poudre magique. Après ces accusations, Michée Chauderon est arrêtée, puis emprisonnée pour sorcellerie à la prison de l’Evêché. Le procès inquisitoire se déroule du 3 mars au 6 avril 1652, durant lequel l’accusée répond à 296 questions à propos du diable et des « recours magiques » qu’on lui attribue. Elle commence par nier les faits et un quelconque rapport avec des forces maléfiques. Des expertises sont réalisées avec la victime et l’accusée, en cherchant quelque preuve de présence démoniaque. Le corps de Michée Chauderon est scruté intégralement dans l’espoir de découvrir des tâches, des verrues, ou autres marques suspectes qui révéleraient la présence de Satan ; l’attention des experts est alors retenue sur le sein droit, insensible aux piqûres d’aiguille. Malgré la persistance à nier de l’accusée, la justice est intransigeante et condamne Michée Chauderon à mort, le délit de sorcellerie étant capital.

Mémoire de la dernière sorcière

Après son exécution, la page de la grande chasse aux sorcières est tournée à Genève. Le procès de Michée marque officiellement la fin de l’inquisition à Genève. Figure emblématique dans le canton, c’est en vérité, Voltaire qui universalise la cause célèbre de « la sorcière » dans ses écrits en usant de patronymes tels que Michée Chaudron, Michelle Chauderon, ou encore Michelle Chaudron.


Sources : FERERRO, Monique, Requiem pour une sorcière : Michée Chauderon, Saint- Gingolph (France) : Cabédita, 2000
PORRET, Michel, L’ombre du Diable : Michée Chauderon, dernière sorcière exécutée à Genève (1652), Chêne-Bourg : Georg, 2009
Image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mich%C3%A9e_Chauderon

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.