Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

L’Egypte de Nasser

, par

Néanmoins, l’Egypte de Nasser, au pouvoir depuis Khrouchtchev, est le bénéficiaire principal des actes soviétique. L’Egypte est le pilier stratégique de l’influence soviétique jusqu’à ce que les relations se dégradent en 1970. Cela devient alors compliqué pour l’URSS, car ces pays sont anti-israéliens et l’Union soviétique désire garder un bon contact avec les deux camps. De plus, l’Egypte politique ne produit pas les résultats escomptés : la guerre des six jours, juin 1967, Israël contre l’Egypte, la Jordanie et la Syrie, la victoire d’Israël, etc.

La défaite de l’Egypte

L’Egypte est l’alliée de l’URSS, soutenue financièrement et matériellement. Mais c’est un échec dans cette guerre pour l’Egypte, et aussi une humiliation pour l’URSS. Cela augmente néanmoins l’hostilité envers les Etats-Unis dans le monde arabe : l’URSS occupe une position positive et est perçue comme une alliée.

Les Juifs soviétiques

En URSS, la victoire israélienne augmente l’antisémitisme et péjore la situation des Juifs soviétiques dont l’espoir est de pouvoir émigrer en Israël. Dans chaque guerre israélo-arabe, la situation se dégrade pour les Juifs soviétiques.

Les relations entre l’URSS et l’Egypte se dégradent

Mais les relations avec l’Egypte aussi se dégradent. En 1973, une nouvelle guerre israélo-arabe a lieu, à savoir la guerre du Kippour, perdue par l’Egypte et la Syrie. L’année suivante, les accords israélo-égyptiens signés sous la médiation américaine. L’URSS est mise de coté alors qu’elle a investi des millions pour soutenir son alliée l’Egypte. Le système soviétique se réoriente donc, apportant désormais un soutien plus important à l’OLP [1]. En 1976, Sadate, le nouveau dirigeant d’Egypte, rompt le traité d’amitié entre son pays et l’URSS ; dès cet instant, l’Egypte devient pro-occidentale.

Le traité de paix israélo-égyptien

Depuis le milieu des années 1970 commence pour l’URSS une période difficile : il s’agit du début d’une série noire, à commencer par les accords de Camp David. En 1978, l’Egypte et Israël signent un traité de paix, symbolisant une influence grandissante des Etats-Unis au Moyen-Orient. L’Egypte récupère la péninsule du Sinaï, mais cela ne règle pas la question d’Israël-Palestine. Au contraire : cela cause une insatisfaction auprès des autres pays arabes qui en veulent à l’Egypte.


[1OLP : l’organisation de libération de la Palestine

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.