Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Les socialistes révolutionnaires en Russie

, par

La génération des années 1860 entame le mouvement révolutionnaire en Russie. Les jeunes de cette époque considèrent que les réformes appliquées dans le pays ne sont pas assez importantes, et c’est la raison pour laquelle émerge le grand mouvement révolutionnaire qui ne fera que prendre de l’ampleur jusqu’en 1917.

La famine de 1891-1892

Les oppositions révolutionnaires émanent de Russie : elles remontent aux années 1891 et 1892, lorsqu’une grande famine touche la Russie, et plus particulièrement les régions fertiles. Un nombre important de morts en découle. La gestion de cette famine se montre très mauvaise et l’organisation déplorable. C’est finalement à travers les zemstvos [1], sans passer par le Centre, qu’une aide survient spontanément et de la manière la plus efficace.
De là naît une grande colère contre l’Etat chez une partie de la population, qui lui reproche vivement son inaction. Cette colère se transforme bientôt en opposition au tsarisme. Dans les années 1890, les libéraux se rapprochent des personnes progressistes et réformatrices, qui ne sont pas encore anti-tsaristes, mais se radicalisent et se rapprochent fortement des forces radicales.

Populistes et marxistes

Les populistes et les marxistes, tous deux socialistes et grandes tendances de l’époque, diffèrent sur un point : pour les premiers, la Russie pourra sauter l’étape du capitalisme tandis que pour la seconde, elle semble obligatoire.
La communauté rurale fonctionnant sur un système de redistribution périodique des terres en fonction des besoins des familles, elle constitue le fondement du futur socialisme russe pour les populistes ; en effet, pour ceux-ci, la communauté rurale est essentielle pour construire le futur socialisme russe.

Le développement du marxisme en Russie : 1880

Dès 1880, le marxisme se développe en Russie parallèlement au développement du prolétariat. Ce dernier dépasse les idées populistes reprises par les socialistes révolutionnaires, les socialistes russes, mais qui ne sont pas marxistes, si ce n’est une partie qui prône le terrorisme. Ceux qui exercent cette forme d’action se différencient des marxistes.
C’est donc à partir des années 1880 que de grandes polémiques se produisent entre les deux grandes tendance du socialisme russe, et c’est en Suisse qu’émigrent et vont discuter les personnalités révolutionnaires. Ainsi, plus le marxisme croît, plus les idées populistes s’affaiblissent. Elles seront néanmoins reprises plus tard par les socialistes-révolutionnaires.

Les premiers partisans du marxisme

Les marxistes étant d’anciens populistes, ils sont membres de la société du partage noir. En réalité, les premiers marxistes sont les populistes qui ont perdu espoir en la paysannerie, ayant réalisé qu’elle n’était pas révolutionnaire lors de l’échec de la tentative de la faire se révolter. Mais la paysannerie n’a pas été convaincue par les idées socialistes.
Ces premiers marxistes trouvent dans cette idéologie une théorie scientifique optimiste : en effet, la loi de l’histoire montre que la révolution est inéluctable, et qu’il faut traverser certaines étapes nécessaires pour y parvenir comme le capitalisme. Pour eux, la dernière étape est l’instauration d’un régime socialiste.

Les influences de Lénine

On parle de Guéorgui Plekhanov comme le père du marxisme russe. Ayant émigré avant l’assassinat d’Alexandre II en 1881, il élabore la théorie marxiste russe depuis la Suisse ; il habite en face du bâtiment universitaire de Genève. C’est en particulier au café Landolt que se réunissaient les révolutionnaires russes.
C’est en se servant de multiples traditions révolutionnaires que Lénine fonde sa pensée. Il est par ailleurs très fortement influencé par le destin de son frère Alexandre Oulianov : ce dernier était terroriste et particulièrement proche de la Volonté du peuple [2]. Arrêté et condamné, il est pendu en 1887.

Que faire ? : 1902

La pensée de Lénine mêle différentes tendances et idées. Lorsqu’il publie Que faire ? en 1902, son texte le plus célèbre, ce dernier devient la bible des révolutionnaires russes, comme l’œuvre du même titre de Nikolaï Tchernychevski pour qui Lénine avait une grande admiration, et qui est devenu l’ouvrage de référence. [3]
La production de Lénine est néanmoins tout aussi importante : toutes les idées principales y sont. Selon Lénine, comme les ouvriers sont incapables d’atteindre la conscience révolutionnaire par eux-mêmes, il faut à tout prix un syndicat. Pour cela, il est nécessaire de se montrer révolutionnaire à leur place. En outre, c’est dans la capitale qu’entrent en scène des révolutionnaire professionnels extérieurs au mouvement ouvrier. Il est important de consacrer son temps à l’activité révolutionnaire et l’action doit agir dans l’intérêt des ouvriers, même si c’est parfois contre leur opinion.
Lénine prône une organisation secrète, car la Russie autocratique n’admet aucune activité d’opposition, et ces dernières, qui existent malgré tout, ne peuvent peu avoir lieu ouvertement. Il est, par conséquent, nécessaire de procéder de façon très secrète et particulièrement professionnelle.

Mencheviks et bolcheviks

En 1903 a lieu une scission chez les sociaux-démocrates russes avec l’apparition de deux tendances : les mencheviks et les bolcheviks. Ces derniers ne veulent pas sauter d’étapes et croient la nécessité d’une révolution bourgeoise et démocratique avec révolutionnaires socialistes, tandis que les mencheviks sont contre l’idée d’un quelconque autoritarisme – qui était important pour Lénine – et, d’un parti plus ouvert, souhaitent se faire entendre sous une forme beaucoup plus démocratique.

Les différents courants de pensées à la veille de la Révolution

Pendant longtemps, le marxisme est minoritaire en Russie. Les sociaux-démocrates ont cependant une grande importance dans la lutte contre le tsarisme, de même que les libéraux ; ils sont les plus nombreux et les plus influents à la fin du XIXe siècle, notamment dans les campagnes car ils s’intéressent aux paysans et aux ouvriers qui sont minoritaires.

Les ethnies russes se font entendre

Dans l’Empire, au début du XXe siècle, les violences révolutionnaires et l’organisation de combats mènent à des assassinats politiques, comme celui du ministre de Pleve en 1904. A la même période, des pogroms se déroulent dans les périphéries [4], de même que des révoltes paysannes dans certaines régions, comme la moyenne Volga. Dans un Empire en crise, les ethnies se rebellent : des troubles sociaux apparaissent, ainsi que des pogroms, des révoltes, des oppositions politiques, etc. A cette époque, les non-Russes sont nombreux. En 1795, les Russes formaient plus de la moitié de la population, tandis qu’en 1897, ce sont les non-Russes qui en représentent plus de la moitié. Les Russes sont alors minoritaires, et les slaves orientaux dominants.


Sources : RIAZANOVSKY, Nicholas, Histoire de la Russie des origines à 1996, Paris, Laffont, 1999.
AMACHER, Korine, La Russie, 1598-1917 : révoltes et mouvements révolutionnaires, Infolio, 2011


[1Zemstvos : assemblées provinciales en Russie d’Europe, composées uniquement de nobles. Elles furent instaurées sous Alexandre II.

[2voir l’article Le mouvement des Nihilistes

[3voir l’article Le mouvement des Nihilistes

[4voir l’article L’antisémitisme russe

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.