Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Anne Frank

, par

Jeune juive cachée puis arrêtée pendant la guerre, Anne Franck reste le symbole de l’acharnement de l’Allemagne nazie à éradiquer de la surface de la terre ce qu’elle appelait « la race juive ». Anne Frank devient mondialement connue après la publication de son journal intime tenu entre 1942 à 1944, avant d’être déportée dans les camps de la mort.

Enfance

Anne Frank naît le 12 juin 1929 à Francfort. D’origine allemande, ses parents fuient l’Allemagne dès 1933 en raison de la mise en place du régime nazi. Anne grandit à Amsterdam et poursuit sa scolarité dans une école juive, comme sa sœur Margot, quand le port de l’étoile jaune devient obligatoire. Lorsque la guerre est déclarée en 1939 et que les lois anti-juives traversent les frontières allemandes, la famille Frank perçoit le danger et décide, en juillet 1942, de se cacher jusqu’à la fin de la guerre.

La clandestinité

Les Frank habitent désormais une annexe située sous le toit de l’entreprise d’Otto Frank. Ils sont nourris et entretenus par Miep Gies. C’est seulement un mois avant de s’y installer qu’Anne fête ses treize ans et reçoit son fameux journal de la part de ses parents. Elle y décrit la clandestinité, l’enfermement, l’isolement pour une adolescente qui se sent incomprise. Elle est souvent en conflit avec ceux qui partagent la cachette, en particulier sa mère. Mais la famille Frank cohabite bientôt avec les van Pels et leur fils Peter : Anne et lui tomberont amoureux l’un de l’autre. Un huitième membre, Fritz Pfeffer, qui partagera la chambre d’Anne, arrive en novembre 1942. Malgré les tensions de la vie en communauté dans un lieu restreint, le groupe de clandestins reste ainsi à l’abri de la discrimination, ainsi que des arrestations massives qui conduisent à la déportation dans les camps : les destination d’où on ne revient pas. Ils survivent avec l’espoir d’un après-guerre.

La Fin

Le 4 août 1944, Fritz Pfeffer, les van Pels et les Frank sont dénoncés. La Gestapo vient les arrêter dans la matinée. Après deux ans de clandestinités, les huit membres sont déportés vers Auschwitz. D’entre eux, seul Otto en reviendra vivant. De son côté, Anne, sa mère et sa soeur sont transférées à Bergen-Belsen, où elles meurent du typhus à quelques jours d’intervalle.

Le journal

Le journal d’Anne Frank fut conservé par Miep, puis transmis à Otto à la fin de la guerre. Respectant le souhait de sa fille de devenir écrivaine et de continuer à vivre après sa mort, il publia son journal en 1947. Aujourd’hui encore, ce témoignage reste très précieux pour la mémoire de la Shoah.


Sources : Anne Frank, Journal, 1947
GIES, Miep, GOLD, Alison Leslie, Elle s’appelait Anne Frank, éditions Calmann-Lévy, 1994
Image : https://histoireparlesfemmes.com/2013/02/25/anne-frank-la-jeune-martyre/

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.