Publicité

Publicité
Publicité

Site collaboratif, dédié à l'histoire. Les mythes, les personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

La guerre des Camisards

, par

La guerre des Camisards, ou la guerre des Cévennes, est un conflit de religion qui commença en juillet 1702 et dit s’être terminé en 1704 ; il opposait les insurgés protestants et les dragons du roi –les soldats du roi Louis XIV.


http://www.museedudesert.com/article5673.html

Depuis presque deux siècles, des Réformés calvinistes habitent le royaume de France et y sont persécutés jusqu’à ce que Henri IV signe l’édit de Nantes en 1598 et qu’une paix relative s’installe. Seulement, après la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685, les huguenots subissent à nouveau les menaces catholiques. Les dragons du roi cherchent à tous les convertir au catholicisme ; certains protestants cèdent, d’autres choisissent la fuite -généralement à Genève, la ville réformée de Jean Calvin- mais le refus d’abandonner des autres conduit ainsi à un mouvement de révolte qui aboutira à une guerre : la guerre des Camisards.
Le 22 juillet 1702, suite à l’assassinat du « cruel convertisseur » l’Abbé du Chayla, Abraham Mazel a une prophétie et, avec Esprit Séguier, ils invitent les protestants à l’insurrection afin de vivre librement leur foi. Abraham Mazel sera tué. Les pères de familles et les jeunes hommes s’en vont combattre pour leur religion et la liberté de pensée.
Les huguenots, qui sont majoritairement des paysans sans formation militaire, vont se battre contre les armées royales avec une forte conviction religieuse et dirigés par des chefs, dont le plus connu est Jean Cavalier, fils de boulanger. Bien qu’ils soient moins nombreux que leurs ennemis, les camisards n’hésitent pas à foncer sur eux en chantant le psaume 68, dit le psaume des batailles : « Que Dieu se montre seulement… »
Face à cette détermination inhabituelle, les soldats du roi perdent toute organisation, et la résistance à laquelle ils sont confrontés causent des pertes considérables. Les combats dureront deux longues années, jusqu’en 1704, lorsque Cavalier capitulera.


SOURCES : Marianne Carbonnier-Burkard, Comprendre la révolte des camisards, 2016
André Chamson, Castanet, le camisard de l’Aigoual, 2008
Lucie Rauzier-Fontayne, Quand on sortait de France, 1956
André Robert, Des Galères à la Tour de Constance, 2005
Musée du Désert, Mialet
Musée international de la Réforme, Genève
Musée virtuel du Protestantisme
Wikipédia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.