Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Un sanglant banc d’essai

, par

Ces progrès de l’aviation de l’Axe inquiètent les experts militaires. Hitler comme Mussolini disposent d’appareils — chasseurs et bombardiers — dont la puissance et l’efficacité pèseraient lourd dans un éventuel conflit. Précisément, en juillet 1936, la guerre d’Espagne éclate et, peu à peu, elle devient un sanglant banc d’essai pour les appareils allemands, italiens, soviétiques et français.
Les observateurs notent, d’un oeil froid, la maniabilité, la puissance de feu, la vitesse, l’endurance des avions. LeFiat CR-32 évolue bien, mais est assez lent. Le trimoteur Savoia S-81 fait merveille contre l’infanterie. La rapidité et le rayon d’action du Savoia S-79 le rendent apte aux missions à longue distance. Les Polikarpovrusses sont solides. Le Dewoitine D-371 est le meilleur des français. Le Nieuport-52 semble d’une conception dépassée. En tête du palmarès meurtrier, les Allemands, avec leMesserschmitt-109et leJu-87 Stuka. En 1940, nos troupes constateront la justesse de ce pronostic.
La Grande-Bretagne et les Etats-Unis sont absents de cette étrange compétition, mais on sait qu’ils fabriquent des appareils redoutables. Les Américains alignent notamment leurs chasseurs Curtiss et leurs bombardiers Boeing. Les Britanniques possèdent les excellents Hurricane et Spitfire et les bombardiers Whitley, Wellesley, Wellington. Quant à l’U.R.S.S., elle révèle brusquement, lors des défilés du 1er mai, qu’elle construit des quadrimoteurs bombardiers modernes. Elle dispose aussi d’appareils spécialement conçus pour ses divisions de parachutistes. Mais lorsque, pendant les grandes manoeuvres, se déploient les coupoles blanches de ces derniers, certains experts militaires haussent les épaules. « Ils seront tués par les mitrailleuses ennemies avant d’arriver au sol », disent-ils.


Robert de la Croix Historia magazine 20e siecle 1970

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.