Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

La grande dépression :Troubles aux États-Unis

, par

Le krach de Wall street provoqua la mise au chômage de millions d’Américains.
1. Les délégués syndicaux s’efforcèrent de porter remède à cette situation mais ils furent finalement battus par le patronat qui créa une police privée soutenue par les forces régulières Leur ’vie étant en danger, les représentants du monde ouvrier ne se déplaçaient plus qu’accompagnés de gardes du corps armés.
2. New York, 6 mars 1930. Manifestation de chômeurs à Union Square. Elle se terminera par une émeute sanglante.
3. Les manifestants s’enfuient devant les charges de la police.
4. Le problème des « sans-travail » est posé au gouvernement. Ce dernier pare au plus pressé Des centaines de lits sont installés provisoirement sur une rive de l’East River.
Cependant, l’aile gauche du parti socialiste qui, en 1919, avait formé le parti communiste américain, se préparait à la révolution immédiate. Les communistes modelèrent leur action sur celle des bolcheviks ; ils s’affilièrent au Komintern et prirent le maquis pour éviter les persécutions. Ils étaient si exaltés par le côté romantique de leur situation que le Komintern dut faire pression sur eux pour les obliger à sortir de la clandestinité. Au milieu des années 20, le parti était enfin discipliné. Il était devenu une branche docile du mouvement communiste international. Et sur une modeste échelle, il reproduisit les divers schismes qui perturbèrent le parti communiste soviétique.
En 1928, les Américains furent d’accord pour accepter le programme mis au point au VIe Congrès du Komintern — programme qui les obligeait à refuser toute coopération avec les socialistes ou les syndicats non communistes. Ils formèrent rapidement une nouvelle fédération, la Trade Union Unit’ League (ligue pour l’unité des syndicats), qui faisait ressortir que le syndicalisme industriel des ouvriers non organisés était le premier pas dans la voie de la révolution. Une fois encore, les communistes agissaient comme si une situation révolutionnaire existait réellement aux États-Unis. Par la suite, d’ailleurs, les événements faillirent bien leur donner raison.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.