Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

« Sur les vagues d’or et d’argent... »

, par

Heureusement pour lui, il entretenait des rapports cordiaux avec deux de ses trois commandants de division : le général Matsui, :commandant la 5e division, et le général Renya Mutaguchi, commandant la 18e division. La 5e division était une formation très entraînée, qui avait acquis une connaissance poussée des Dpérations de débarquement en force lors de la guerre sino-japonaise ; elle était aussi très mécanisée et on la considérait, en général, somme une des meilleures unités de l’armée japonaise. La 18e division, si elle possédait moins d’expérience et manquait de véhicules
motorisés, avait aussi une excellente réputation.
Son chef, le bouillant et irascible Mutaguchi, était connu pour son ambition insatiable :
il avait décidé que, bien que quittant Samah après la 5e division, il atteindrait Singapour avant elle.
La troisième formation, la division de la garde impériale, comprenait les hommes les
plus grands de l’armée et d’une superbe pres-
tance lors des cérémonies militaires, mais elle n’avait pas combattu depuis la guerre russo-
japonaise de 1904-1905, et quand Yamashita
la vit manoeuvrer pour la première fois, il dit franchement à son chef, le général Nishimura,
qu’elle avait besoin d’un entraînement intensif.
Or Nishimura était un vieil ennemi de Yamashita ; il l’avait combattu devant la cour
martiale, qu’il présidait lors du procès du Koda-ha, en 1932. Le résultat de cette vieille haine fut que Nishimura ne fit rien pour exécuter les ordres de Yamashita et quand la garde impériale embarqua, elle était toujours, de l’avis de tous, aussi peu apte au combat.
Il faut mentionner ici que l’état-major était composé d’officiers retirés à la hâte d’unités diverses. Les officiers ne se connaissaient pas, ne connaissaient pas Yamashita et, malgré leurs qualités individuelles, formaient une équipe hétérogène. Heureusement, la personnalité de Yamashita leur fit instantanément une profonde impression et, pendant toute la campagne, il put compter sur la loyauté et la coopération de son état-major.
Pour appuyer les trois divisions d’infanterie, il y avait, en sus de l’artillerie divisionnaire, deux régiments d’artillerie lourde de campagne et la 3e brigade de chars. La XXVe armée groupait en tout 60 000 hommes ; le 3e groupe aérien comprenait 459 appareils auxquels s’ajoutèrent les 159 de la marine ; l’escadre du Sud, sous les ordres du vice-amiral Ozawa, était formée d’un croiseur, de dix destroyers et de cinq sous-marins.
Les rôles respectifs des divisions étaient les suivants : la 5e division, avec l’état-major et le gros de la 18e division, débarquerait à Songkhla (Singora), au nord de la frontière thaïlandomalaise ; un autre groupe, le « détachement Takumi » (du nom de son chef, le général Takumi), débarquerait à Kota Bharu, sur la côte malaise. La division de la garde impériale débarquerait à Songkhla, ou à un autre port à choisir, et suivrait la 5e division en Malaisie. Une fois l’avance vers le Sud déclenchée, la 5e division et la garde impériale suivraient la grand-route qui longe la côte ouest de Malaisie, tandis que la 18e division opérerait sur la côte est.
Le 4 décembre au matin, l’armada partit. Selon le poétique rapport du colonel Tsuji, « le disque de la lune s’enfonçait dans la mer à l’occident et le soleil rouge montrait son visage à l’orient. Le port de Samah, où scintillaient les vagues d’or et d’argent, était aussi beau qu’un tableau. Sur les vingt bateaux du convoi, les hommes regardaient vers l’avant [...] tandis que la marine, les navires de guerre se rangeaient à droite et à gauche ; c’était le début d’une aventure qui fixerait le destin de la nation pour le siècle à venir. Les dés étaient jetés ».


Sources : MajorsTokuji Morimoto et Matsuya Nagao ; Arthur Swinson Historia magazine 1968

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.