Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Stalingrad : Vers une âpre bataille

, par

Staline interdit l’évacuation des civils de la ville, pensant que leur présence encouragerait une plus grande résistance des défenseurs. Des civils, comprenant les femmes et les enfants, ont été mis au travail pour améliorer les fortifications protectrices et continuer de travailler jusqu’au bout dans les usines de tracteurs converties en usines de chars.

Un bombardement aérien allemand massif, le 23 août, causa une véritable tempête de feu, tuant des milliers de civils et transformant Stalingrad en un vaste paysage de gravats et de ruines en feu. 80% de l’espace habitable de la ville avait été détruit.

L’engagement initial pour la défense de la ville incomba au 1077e régiment anti-aérien, une unité composée principalement de jeunes femmes volontaires sans aucune formation sur les cibles s’engageant au sol. En dépit de ceci, et sans l’appui fourni par d’autres unités soviétiques, les canonniers anti-aériens restèrent à leurs postes et combattirent l’avancée des panzers. La 16e division de Panzer dut les combattre jusqu’à ce que chacune des 37 batteries anti-aériennes ait été détruites.

Vers la fin d’août, les troupes allemandes atteignirent la Volga au nord de Stalingrad. Une autre avancée vers le fleuve au sud de la ville suivit. Les combattants soviétiques étaient donc encerclés dans la ville, adossés à la Volga, malgré divers moyens mis en œuvre pour circuler sur le fleuve.

Dans la phase initiale, la défense soviétique était basée essentiellement sur des « milices ouvrières » composées d’ouvriers indirectement impliqués dans la production de guerre. Les chars continuaient d’être produits et équipés par des équipes d’ouvriers d’usine volontaires. Les engins étaient conduits directement de l’usine à la ligne de front sans même avoir été peints.

La ville atteint bientôt un état de destruction quasi-total, sous le feu des bombardements allemands. Les civils ont déserté la ville. Parmi les débris, la 62e armée soviétique forma des lignes de défense, avec des points forts situés dans les maisons et les usines. Le combat dans la ville se fit féroce et désespéré. L’Ordre n°227 de Staline, connu sous le slogan « Pas un pas en arrière ! », en date du 28 juillet 1942 décrétait que tout ceux qui fuyaient ou reculaient de leurs positions sans ordres pourraient être sommairement abattus. Mais les soviétiques n’avaient pas vraiment besoin de cette propagande pour comprendre l’enjeu de cette bataille et se battre héroïquement. Les Allemands poussant en avant dans Stalingrad ont ainsi souffert lourdement. Des renforts soviétiques ont été embarqués à travers le fleuve Volga de la rive orientale sous le bombardement constant de l’artillerie et des Stukas. L’espérance de vie d’un soldat soviétique nouvellement arrivé dans la ville a chuté à moins de vingt-quatre heures.

La doctrine militaire allemande a été basée sur le principe des équipes d’armes combinées impliquant une collaboration étroite de l’infanterie, du génie et de l’artillerie avec appui aérien. Pour parer ceci, les commandants soviétiques ont adopté une technique simple : toujours garder les lignes de front au plus proche. Ceci a exposé l’infanterie allemande au danger de leur propre feu de soutien, obligeant à en limiter l’usage.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.