Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Stalingrad : Isolement des forces allemandes et ordres suicidaires

, par

Isolement des forces allemandes et ordres suicidaires

Coupées de leurs arrières par la manœuvre d’encerclement opérée par les Soviétiques, les forces allemandes ne purent plus compter que sur elles-mêmes. Peu après, la perte des aérodromes de Tatzinskaïa et Morozovskaïa aggrava encore la situation. L’aviation allemande se vit en effet dans l’impossibilité d’organiser un pont aérien efficace et donc de fournir vivres, munitions et hommes. Ceci, cumulé à la pression exercée par l’Armée rouge, rendit la situation intenable.

Les divisions blindées, commandées par Von Manstein, que le commandement de la Wehrmacht avait envoyées pour briser l’encerclement de Paulus furent arrêtées et repoussées par l’Armée rouge, d’autant que Paulus refusa d’obéir aux ordres et de tenter une sortie. Cet échec scella le sort des troupes assiégées. Hitler octroya cependant à Paulus le titre de maréchal, pour inciter ses hommes à le défendre jusqu’au-delà de leur courage, aucun récipiendaire de cette haute distinction n’ayant été capturé auparavant. Hitler justifia ce sacrifice en expliquant que ces troupes permettaient de fixer sept armées russes ce qui lui laissait le champ libre pour attaquer un autre secteur que celui de Stalingrad. Les soldats de la VIe armée devaient impérativement mourir au combat, d’autant que les conditions de captivité qui attendaient les survivants étaient atroces, car les Soviétiques vouaient une haine profonde à l’occupant nazi, qui s’était rendu coupable de massacres de population impitoyables lors de sa progression.

85 000 des 91 000 prisonniers succombèrent, moins à cause de mauvais traitements qu’en raison de l’affaiblissement général de leur organisme, en raison de leur exposition prolongée au froid et des privations subies pendant ce dernier combat désespéré.

Les troupes de la RKKA (Robotche Krestianskaïa Krasnaïa Armïa - l’Armée rouge des ouvriers et paysans) procédèrent alors au morcellement des unités adverses en coupant le secteur sud de Stalingrad du secteur nord. La découverte par les Soviétiques de Paulus et de son état-major, cachés dans une cave, accéléra la capitulation des forces allemandes qui eut lieu le 31 janvier 1943 pour le secteur sud et le 2 février 1943 pour le secteur nord. Paulus donna personnellement à ses troupes l’ordre de se rendre.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.