Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Septime Sévère

, par

Septime Sévère (Lucius Septimius Severus Pertinax) (11 avril 146 - 4 février 211) fut empereur romain de 193 à 211. Avec lui commence la dynastie des Sévères et l’arrivée au pouvoir de provinciaux d’ascendance non romaine.

Septime Sévère naît le 11 avril 145 à Leptis Magna, une ville située en Tripolitaine sur la côte de la Libye actuelle. C’est un Africain issu d’une famille indigène[1] de grands notables Libyco-puniques[2] du coté de son père, Publius Septimus Geta, qui avait accédé à la citoyenneté romaine au cours du Ier siècle et d’immigrés italiens mariés à des indigènes ayant obtenu la citoyenneté du coté de sa mère Fulvia Pia.[3] Des deux côtés, des notables : ainsi son grand-père paternel fut préfet de Leptis avant d’en être le premier duumvir lorsque la cité devint colonie sous Trajan. Il se marie en secondes noces avec Julia Domna, fille du grand prêtre d’Emèse (Syrie), dont il a deux fils, Geta et Caracalla.

L’historien Dion Cassius le décrit comme un homme de petite taille, maigre, très vif et taciturne.

À l’age de 18 ans il quitte Leptis Magna pour Rome, où il occupe diverses fonctions civiles et militaires. Il exerce en Gaule lyonnaise et ses fils naissent à Lugdunum. En 191 il accède au poste de légat de Pannonie supérieure, avec le soutien de Aemilius Laetus, le préfet de la garde prétorienne.

Lors de son séjour en 193 à Carnuntum, la capitale de la province de Pannonie supérieure, il apprend les meurtres de Commode et Pertinax. Ses légions stationnées sur le Danube l’acclament alors comme empereur, tandis que se révoltent aussi Clodius Albinus, légat de Bretagne, et Pescennius Niger, légat de Syrie.

Le 1er juin 193 le Sénat condamne Didius Julianus à mort, ce qui ouvre la voie à Septime Sévère, qui se présente devant Rome avec ses légions le 9 juin 193. Il invite la garde prétorienne à un banquet à son camp. Là, il fait cerner les prétoriens en tenue de gala par ses soldats, les désarme et fait exécuter les meurtriers de Pertinax. Puis il licencie tout l’effectif de la garde prétorienne, pour le remplacer par des soldats provinciaux.

Habilement, il se concilie Clodius Albinus en lui accordant le titre de César et le consulat pour l’année 194.

Durant l’automne et l’hiver 193 Septime Sévère triomphe de son adversaire Pescennius Niger. La bataille finale décisive a lieu au printemps 194 à Issus. Son pouvoir étant ainsi consolidé, il reprend le nom de Pertinax, se proclame fils de Marc-Aurèle et se crée une généalogie fictive remontant à Nerva.

En 195 Septime Sévère part en campagne contre les Parthes. Fin 195, Septime Sévère fait proclamer Clodius Albinus ennemi public. Celui-ci traverse la Manche en 196 avec ses légions (40.000 hommes). La bataille décisive a lieu en février 197 à proximité de Lugdunum (Lyon). Septimius et ses légions sont victorieux. Clodius s’enfuit et se donne la mort. Septime Sévère fait déshabiller la dépouille et la fait piétiner par son cheval ; la tête tranchée est envoyée à Rome, le corps est jeté dans le Rhône. La famille de Clodius n’est d’abord pas inquiétée, mais sa veuve et ses fils furent ultérieurement assassinés. 29 sénateurs qui avaient soutenu Clodius Albinus sont éliminés.

Dans les années 197 à 199 de nouvelles campagnes victorieuses contre les Parthes aboutissent à la création de la province Mésopotamie. Après la conquête de la ville de Ctésiphon, il fait tuer environ 100.000 habitants, hommes, femmes et enfants, et s’empare du trésor des Parthes. Pendant les cinq années suivantes il organise l’administration de la nouvelle province.

Il voyage ensuite en Orient : il visite l’Égypte, y rend hommage à la dépouille embaumée d’Alexandre le Grand et remonte le Nil jusqu’à Thèbes. C’est seulement en 202 que Septime Sévère revient à Rome.
Il cherche maintenant à consolider sa succession : il marie son fils Caracalla avec Plautilla, la fille de Gaius Fulvius Plautianus, préfet de la garde prétorienne, avec lequel il est lié d’amitié. Les relations au sein du couple se détériorent cependant rapidement.
Peut-être sur incitation de Caracalla, Plautianus est accusé de trahison par des centurions en 205. Septime Sévère le fait assassiner et Plautilla est bannie sur l’île de Lipari.

En 208, Septime Sévère s’embarque avec ses deux fils Caracalla et Geta vers la province de Bretagne pour combattre les Calédoniens. Plusieurs batailles ont lieu jusqu’en 209, sans victoire décisive. Pour sécuriser la frontière nord de l’empire romain il fait consolider le Mur d’Hadrien sur une longueur d’environ 130 km.

Affaibli par la maladie de la goutte il se retire à York où il meurt le 4 février 211 à l’âge de 65 ans.

Septime Sévère fit réaliser plusieurs constructions imposantes :

* A Rome, il embellit la face sud du Palatin par une fontaine monumentale, le Septizodium, dédié aux sept astres majeurs (les planètes, la Lune et le Soleil), et par la construction du aile nouvelle au palais impérial. Il fait aussi entamer les travaux des thermes de Caracalla. Par ailleurs, il restaura un grand nombre d’édifices endommagés par des incendies de la fin du règne de Commode, parmi lesquels : le Temple de la Paix (au sein duquel il fait ériger un plan de Rome monumental, la Forma Urbis), le théâtre de Pompée, le portique d’Octavie, les Arcus Neroniani, etc.

* Sa ville natale Leptis Magna fut dotée de monuments remarquables : forum de Sévère, basilique sévérienne, installations portuaires.

Septime Sévère pris des mesures d’organisation structurantes pour l’Empire romain :

* il attribua à la poste impériale (cursus publicus) la responsabilité de l’acheminement du ravitaillement des armées

* il transféra aux préfets du prétoire le traitement en appel des causes judiciaires, jusque là domaine réservé à l’empereur. Cette réforme donna aux préfets du prétoire un rôle de plus en plus important dans le domaine civil.

* il institua des distributions gratuites d’huile d’olive, en plus des traditionnelles distributions de blé, pour la plèbe.

Noms successifs

* Avril 146, naît Lucius Septimius Severus

* Juin 193, accède à l’Empire : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pertinax Augustus

* 195, ajoute le surnom Pius : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius

* 195, suite à sa victoire sur les Adiabéniens et les Arabes : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius Pertinax Augustus Arabicus Adiabenicus

* 198, suite à sa victoire sur les Parthes : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius Pertinax Augustus Arabicus Adiabenicus Parthicus Maximus

* 209, suite à sa victoire sur les Calédoniens : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius Pertinax Augustus Arabicus Adiabenicus Parthicus Maximus Britannicus Maximus.

* 211, titulature à sa mort : Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius Pertinax Augustus Arabicus Adiabenicus Parthicus Maximus Britannicus Maximus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XIX, Imperator XV, Consul IV, Pater Patriae.


sources wikipedia

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.