Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

SNLE Classe Oscar

, par

Le Projet 949 « Granit » et le Projet 949A « Anteï » sont des sous-marins nucléaire lanceur de missiles de croisière (SSGN) , plus connu par leurs désignation données par l’OTAN, respectivement Oscar-I et Oscar-II. Ils sont considérés comme étant des « croiseur », plus spécifiquement des « croiseurs sous-marins nucléaires de premier rang » (Atomnie Podvodnie Kreysery 1 Ranga – APKR), construits par l’URSS à la fin des années 1970. Ils font partie des sous-marins de la troisième génération.

Les projets 949 et 949A ont été conçus dans les années 1970 par le bureau d’étude Rubin. Ce sont parmi les projets les plus secrets de l’ex-URSS. Le cahier des charges exigeait un sous-marin d’attaque lance-missile ultra-moderne capable de transporter 24 missiles SS-N-19 anti-navires d’une portée de 550 km.

Conception et construction

Leur tonnage de 23 860 tonnes en plongée les placent parmi les sous-marins les plus gros du monde. Il y a de nombreuses similitudes de conception entre le projet 949 et 941 (classe Typhoon) aussi bien dans le type de machinerie que dans les espaces de vie et de détente. On y retrouve une salle de sport, un solarium, un coin fumeur et une piscine de 2 m × 4 m × 2,5 m dont l’eau est pompée lorsque le sous-marin a atteint une profondeur supérieure à 250 m. Cette eau est renouvelée toutes les six heures.

Issue du savoir-faire accumulé grâce aux leçons des projets 661 (classe Papa) et 670 (classe Charlie), le projet 949 représente l’aboutissement de la doctrine en vogue en URSS « Détruire les porte-avions par tous les moyens avant une offensive ».

Les bâtiments de la classe disposent d’une double coque : la coque extérieure, faite d’acier enrichi en nickel et en chrome, est hautement inoxydable et sa signature magnétique est très faible ; la coque intérieure, de 5 cm d’épaisseur, le rend « incoulable » (du moins en théorie, voir le naufrage du K-141 Koursk). Il est séparé en neuf compartiments, dont le dernier est un « compartiment-refuge ». Ses deux réacteurs nucléaires ??-650b lui assurent une vitesse de pointe de 32 nœuds en plongée, et il peut évoluer jusqu’à 300 m de profondeur.

Les Oscars sont dotés de six panneaux, de part et d’autre du kiosque, avec deux missiles par panneau. Comme les neuf mètres du SS-N-19 le rendent trop grand pour loger le missile verticalement, les missiles sont logés en nids d’abeilles (un dans le coin supérieur droit et l’autre dans le coin inférieur gauche), inclinés vers l’avant d’environ 45°.

Le SS-N-19 peut transporter une charge classique de 750 kg, ou une ogive nucléaire de 500 kt à 550 kilomètres. Il est particulièrement destiné à détruire les porte-avions et groupes aéronavals.

Depuis les accords START I et II sur la non-prolifération et la réduction des armes nucléaires, l’armement des sous-marins de la classe Oscar a été remplacé par des missiles à charge conventionnelle.

Comme tous les sous-marins nucléaires russes, les sous-marins de la classe Oscar ont deux passerelles : une « baignoire » en haut du massif, et juste en dessous une passerelle protégée des éléments.

Liste des navires

Deux Oscar-I, construits à Severodvinsk, affectés à la Flotte soviétique du Nord :

K-525 Arkhangelsk, construit en 1978, armé en 1980 ;
K-206 Mourmansk (ex-Minski Komsomolets), armé en 1981, renommé Mourmansk en 1993.

Douze Oscar-II ont été construits à Severodvinsk.

Six + un en remplacement ont été affectés à la Flotte du Nord :

K-148 Krasnodar, armé en 1986 ;
K-119 Voronej, armé en 1988 ;
K-410 Smolensk, armé en 1990 ;
K-266 Orel, ex-Severodvinsk, armé en 1992 ;
K-186 Omsk, lancé le 8 mai 1993, armé le 27 octobre 1993 ;
K-141 Koursk, construit en 1992, lancé en 1994, armé en décembre 1994, coulé accidentellement le 12 août 2000 ;
K-139 Belgorod (ru), armé en 2007 en remplacement du K-141 Koursk.

Cinq ont été affectés à la Flotte du Pacifique :

K-132 Irkoutsk, armé en 1987 ;
K-173 Krasnoïarsk, armé en 1989 ;
K-442 Tcheliabinsk, armé en 1990 ;
K-150 Tomsk, armé en 1991 ; base navale de Vilioutchinsk en 2008 ;
K-456 Vilioutchinsk (ex-Kasatka), armé en 1991, affecté à la Flotte du Nord, transféré à la Flotte du Pacifique en septembre 1993.

Classe Oscar Projet 949

Caractéristiques techniques

Type Sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière
Longueur 134 m (I), 154,8 m (II)
Maître-bau 18,2 m
Tirant d’eau 9 m
Déplacement 13 900 t en surface, 18 300 t en plongée
Propulsion 2 réacteurs à eau pressurisée OK-650b
Puissance 98 000 ch
Vitesse 35 nœuds en plongée
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes de 533 mm et 2 de 650 mm, 24 missiles (nucléaires ou conventionnels) ; actuellement, 24 P-700 Granit (SS-N-19) conventionnels.

Autres caractéristiques

Équipage 130 hommes

A servi dans Marine soviétique Marine russe

Période de construction 1975-1996
Période de service 1981 à toujours en service
Navires construits 13
Navires prévus 20
Navires en activité 3 (en 2013)
Navires perdus 1 (le Kourks)


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.