Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Passage des cours d’eau

, par


Dans un souci d’éviter au maximum les détours, les ingénieurs romains avaient élaboré un ensemble d’aménagements permettant de franchir les cours d’eau.

Gués

Les voies franchissaient souvent ceux-ci à gué. Ces zones étaient souvent simplement empierrées ou faites de pierres maçonnées à la chaux, soutenues par des madriers de bois. Les fouilles ont cependant mis au jour des gués de grande importance, fait de blocs autobloquants de grand appareil avec mur de soutènement, dépression canalisant l’eau et chaussée pour le passage. Ces gués évoluent quelquefois vers des pontets en bois ou en pierre.

Ponts

Ponts de pierre

L’agencement le plus spectaculaire des voies romaines fut la construction de ponts en pierre, sur les cours d’eau de moyenne largeur. Ils permettaient la continuité de la circulation en toute circonstance, par exemple en période de crue. Ces ouvrages ont souvent traversé les siècles et sont encore utilisés de nos jours ou bien, après leur destruction, leurs assises ont servi pour les constructions postérieures. Au-delà de l’aspect routier, les ponts ont toujours été des sources de peuplement.

En fonction de la largeur à franchir, les ponts pouvaient avoir une arche isolée ou compter plusieurs arches. Dans ce dernier cas, les piles pouvaient être protégées par des arrières et des avant-becs, évitant, lors des crues, que des objets flottants s’amoncellent contre les piles et que le pont forme un barrage qui aurait mis en danger sa solidité. Pour limiter également la pression de l’eau lors de fortes montées, des échancrures rectangulaires pouvaient y être aménagées.
Ancien pont mixte pierre + charpente à Trèves : les piles sont authentiquement romaines.
Ponts de bois

Les ponts en pierre étaient généralement réservés aux axes majeurs, près des grandes cités. La plupart des ponts étaient entièrement en bois, fondés sur pilotis.
Ponts mixtes

Ou bien, pour plus de solidité, les piles étaient en pierre, mais le tablier du pont était en charpente de bois.

Le pont de Trèves était de ces ponts mixtes à piles de maçonnerie et tablier de bois. Aujourd’hui, les piles romaines sont conservées, mais le tablier, plus récent, est en pierre de taille.

Ponts de bateaux

Pour le franchissement des cours d’eau les plus larges, les Romains avaient conçu des ponts de bateaux pontones avec, sur chaque rive, une partie en dur qui s’y rattachait, ainsi que des piles d’ancrage dans le cours d’eau même, permettant une meilleure stabilisation de l’ensemble (Voir : Arles, Cologne).

Bacs

Le système des bacs payants, chargés de transporter d’une rive à l’autre voyageurs et marchandises, était aussi largement utilisé.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.