Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Marcus Junius Brutus

, par

Marcus Junius Brutus (vers -85 - -42) rigide républicain romain, fils de Servilia, maîtresse de Jules César, il lui donna le coup fatal, en le poignardant le 15 mars -44. Jules César aurait alors dit en grec (Kaì sú, téknon ?, en latin Tu quoque, Brute, fili mihi ?), signifiant « Toi aussi, mon fils ? ».
S

Brutus prétendait descendre de Lucius Junius Brutus qui en -509, après le viol de Lucrèce, renversa le dernier roi de Rome, Tarquin le Superbe et, de ce fait, fonda la République romaine. Il est le fils de Marcus Junius Brutus, partisan de Marius, et de Servilia, sœur de Caton d’Utique, et naquit en 85 avant J.- C.

Il suivit le parti de Pompée dans la guerre civile, et combattit à la bataille de Pharsale (-48). César, qui l’aimait, et qui, même, disait-on, était son père, l’appela auprès de lui après sa victoire, et le combla de faveurs. Ces caresses ne l’empêchèrent point d’entrer dans la conspiration formée contre le dictateur. Les meneurs de l’assassinat de César attribuèrent à Brutus le rôle de fidèle poursuivant des traditions familiales en dépeignant César comme avide du titre de roi et de l’autorité royale.

César, au moment de mourir, le voyant au nombre des conjurés, s’écria : « Et toi aussi, mon fils ? » Après ce meurtre, Brutus, poursuivi par Marc Antoine, se réunit à Cassius, et livra bataille à Marc Antoine et à Octave dans les plaines de Philippes en Macédoine.

Il fut vaincu, et, avec Cassius, se suicida de désespoir, en l’an 42 avant J.-C. On dit qu’il s’écria en mourant : « Vertu, tu n’es qu’un nom » ; mais cette parole désespérante n’a rien d’authentique, et « les mœurs ne sont que des mots » le 23 octobre 42 av. J.-C.

Brutus cultivait les lettres et la philosophie ; il embrassa le stoïcisme. Il avait composé un éloge de Caton d’Utique et d’autres ouvrages qui ne nous sont pas parvenus ; il ne reste de lui que quelques lettres à Cicéron et à Atticus. Cicéron lui avait dédié son traité De claris oratoribus. Plutarque a écrit sa Vie.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.