Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le soulèvement du ghetto de Varsovie

, par

Le film de Roman Polanski, le Pianiste, comporte des scènes de révolte à Varsovie. En effet, depuis le début de la guerre, des ghettos regroupèrent les Juifs de Pologne pour les isoler et déjà entamer le processus d’extermination, en diminuant l’espace de vie et en limitant les vivres. Il y en eut également en Russie, mais le plus connu et le plus grand, dans lequel arrivaient toujours plus de Juifs pour y mourir de faim, fut bien celui de Varsovie. Ce fut la première révolte armée d’un ghetto juif en Europe.

L’Organisation juive de combat

Créée le 28 juillet 1942, cette organisation est conduite par Mardochée Anielewicz et est mue par des résistants de gauche sioniste. Ayant pour but de repousser l’armée allemande par les mêmes moyens que celle-ci, les membres de l’Organisation juive de combat se procurent des armes à travers les murs du ghetto, aidés par d’autres résistants polonais de l’extérieur. Ils obtiennent des pistolets, quelques fusils et une seule mitrailleuse. Ils reçoivent aussi quelques grenades. Le premier élan de résistance a lieu le 18 janvier 1943 et il dure quatre jours. Quatre jours après lesquels les SS sont contraints de se retirer sans avoir pu arrêter et déporter les Juifs qui restaient dans le ghetto. Leur méthode était de détruire une a une les maison afin de raser le ghetto.

La révolte

La révolte a duré presque un mois, du 19 avril au 16 mai 1943. Alors qu’Himmler avait ordonné la destruction du ghetto, les SS sont arrêtés par « des tirs violents avec jets de grenades » lorsqu’ils tentent d’y entrer. Les résistants profitent de récupérer les armes allemandes, mais les envahisseurs reviennent à l’attaque le 8 mai et les Juifs doivent se cacher dans des caves et autres refuges. Le ghetto est détruit par les incendies et les explosifs allemands. Mardochée Anielewicz meurt dans son bunker.
Le 16 mai, la synagogue est démolie ; c’est la fin du soulèvement. Mais Marek Edelman, qui a succédé à Anielewicz, échappe à l’incendie du ghetto en passant par les égouts, et il participera l’insurrection de Varsovie l’année suivante.


SOURCES : Bernard Crochet, Livre d’or de la Seconde Guerre mondiale : éditions de LODI
Film Le pianiste, Roman Polanski
Thomas Cussans, La Shoah : éditions Gründ
Wikipédia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.