Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le 2em Régiment de lancier de la garde Lanciers Rouge

, par

JPEG - 12.4 ko
lanciers à waterloo

2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale

Le 2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en 1810 à partir des hussards de la Garde hollandaise. Il est dissous en 1815.

Création et différentes dénominations

* 13 septembre 1810 : Création à partir du régiment de hussards de la Garde royale Hollandaise, intégré à la Garde impériale (la Hollande est rattachée à l’Empire). Il est le deuxième régiment de lanciers avec les chevau-légers polonais.
* 1814 : à la première Restauration, le régiment est licencié. Les escadrons de Vieille Garde forment le Corps royal des chevau-légers lanciers de France.
* 1815 : recréation du régiment pendant les Cent-Jours à partir de ce Corps et de l’escadron de Polonais qui a accompagné l’Empereur en exil, sous le nom de régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale.
* fin 1815 : licenciement du régiment

Effectifs

* 1810 : à sa création, le régiment comprend 4 escadrons et 939 hommes
* 1812 : ajout d’un cinquième escadron, pour un total de 1406 hommes.
* 1813 : ajout de 5 escadrons, dont l’escadron de dragons de la Garde municipale de Paris, dissoute suite au coup d’État de Malet. Les cinq premiers sont de Vieille Garde et à majorité de Hollandais, les autres de Jeune Garde et à majorité de Français. L’effectif est alors de 2500 hommes.
* 1814 : les 4 escadrons du Corps royal des chevau-légers lanciers de France comptent 643 hommes.
* 1815 : les lanciers polonais prennent rang avant les quatre escadrons français, et conservent leur nom.

Colonels

* 1811 : Colbert Chabanais, colonel
* 1813 : le même, mais avec le grade de général de brigade

* 1815 : pendant les Cent-Jours, Colbert Chabanais

Historique des garnisons et batailles

* 1810 : le casernement est à Versailles
* 1815 : décimé à Waterloo

GIF - 22.4 ko
lanciers rouge trompette

sources : wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.