Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Lesseps (Ferdinand Marie, comte de)

, par

(Versailles, 1805 - La Chênaie, Indre, 1894.) Diplomate. Entré dans la Carrière en 1825, il est membre du consulat général de Lisbonne. Employé dans les bureaux de la direction commerciale au ministère des Affaires étrangères en 1827, il est nommé, le 19 octobre 1828, élève-consul puis, peu après, attaché au consulat général de Tunisie.
Ferdinand de Lesseps assiste le maréchal Clauzel, lors d’une mission à Constantine en 1830. De 1831 à 1833, il exerce, en Égypte, les fonctions d’élève-consul. Promu, le 21 novembre 1833, consul de deuxième classe au Caire, il gère par deux fois le consulat général d’Alexandrie. En 1836, la croix de la Légion d’honneur récompense le dévouement qu’il a déployé lors de l’épidémie de peste qui a ravagé cette ville (1834-1835). Durant l’occupation de la Syrie par Ibrahim Pacha, le diplomate assure la protection des chrétiens et contribue à la réconciliation du vice-roi égyptien avec le sultan turc.
Tour à tour consul de France à Rotterdam (1838), à Malaga (1839), à Barcelone (1842), où, au cours de la guerre carliste, il prend d’excellentes mesures de sauvegarde pour la sûreté des Français qui résident dans la ville, ministre de France à Madrid (1848), Ferdinand de Lesseps désapprouve l’attitude hostile de l’Assemblée législative à l’égard de la République romaine et demande sa mise en disponibilité le 7 janvier 1849.
Invité par le vice-roi d’Égypte Mohammed Saïd, il retrouve les bords du Nil au mois d’octobre 1854. Il y conçoit le projet du percement de l’isthme de Suez, et le réalise, malgré les nombreuses difficultés que suscitent l’Angleterre et la Turquie. Les travaux, entrepris sans le concours des banques et grâce à une souscription de 200 millions, se poursuivront de 1859 à 1869. Le 20 novembre 1869, Ferdinand de Lesseps est élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur. Une loi spéciale (8 juillet 1868) l’avait autorisé, afin de lui permettre d’achever son oeuvre, à émettre des titres d’obligations remboursables avec lots par voie de tirage au sort.
Fort de son succès égyptien, le comte que les journalistes qualifient abusivement de duc de Suez — ambitionne de le renouveler en Amérique centrale : il décide de creuser le canal de Panama. La Compagnie Interocéanique qu’il fonde, le 23 mars 1881, à partir de capitaux que lui confient les petits épargnants français, fera faillite. De celle-ci naîtra un fameux scandale.
La Cour de cassation, évoquant la prescription, annulera la condamnation de cinq ans de prison et l’amende de 3 000 francs dont avaient été frappés Ferdinand de Lesseps, déjà à demi inconscient, et son fils Charles.


sources : Dictionnaire de l’histoire de France Perrin sous la direction de Alain Decaux et André Castelot .ed Perrin 1981

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.