Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

LE JOURNALISTE ET LE CENSEUR

, par

« Singapour, mercredi 11 février.
 » En dépit des bombardements, les civils faisaient toujours queue devant les cinémas en négligeant les tracts tombés du ciel qui annonçaient que Roosevelt avait signé une paix séparée avec le Japon. Les orchestres continuaient à jouer et, à l’hôtel Raffles, les officiers d’état-major, qui n’avaient rien d’autre à faire, buvaient et se disputaient. Ceux qui étaient dans le secret comprirent que la fin était proche lorsqu’on donna discrètement l’ordre de détruire 1 500 000 bouteilles de vin et de liqueurs et 250 000 litres d’alcool de riz chinois.
 » Yates McDaniel, seul correspondant étranger, était stupéfié par le calme de la population. Il passa devant une inscription à la craie sur un mur : « L’Angleterre aux Anglais, l’Australie » aux Australiens, la Malaisie à n’importe quel » imbécile qui en voudra ! »
 » Il vit des Européens, civils et militaires, se hâter vers le port, d’où ils s’enfuyaient dans une flottille de petits bateaux. A son hôtel, il trouva le censeur anglais en train de faire ses valises.
 » — Comment puis-je travailler sans censeur ? protesta McDaniel.
 » L’Anglais le maudit amicalement, puis apposa son tampon « Visa de la censure » sur plusieurs feuilles blanches :
 » — Écrivez ce que vous voudrez, dit-il ; moi, je fous le camp. »
(D’après J. Toland, Daman Calmann-Lévy.)

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.