Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

L’affaire Sextus

, par

Dans la Rome antique, les procès nécessitaient des avocats éloquents pour défendre l’accusé. Parmi eux, il y en avait un encore méconnu, Marcus Tullius Cicéron qui, en 81 av. J-C, a défendu Sextus Roscius, accusé de parricide, ce qui a déclenché pour Cicéron sa brillante carrière d’avocat.

Sextus était le fils d’un Romain fortuné du même nom demeurant à Rome. Une nuit, son père fut retrouvé mort avec un poignard dans le dos. On accusa bientôt son fils d’en vouloir à sa fortune et d’avoir précipité l’héritage.
A Rome, quand on était l’assassin de son père, le châtiment était sévère : on était enfermé dans un sac avec un chien affamé, un coq, un singe et un serpent après avoir été fouetté, puis on était jeté dans le Tibre. Cicéron était chargé de la défense de Sextus. Le procès dura trois jours.

Les procès se déroulaient sur le forum, devant le peuple romain. Les avocats exerçaient la rhétorique afin d’être apprécié de ce public de tous les rangs sociaux, mais surtout par les juges qui votaient à la fin du procès si l’accusé était reconnu coupable ou innocent.
Les avocats privilégiaient l’ironie et les jeux de mots, également les sous-entendus, pour créer un spectacle divertissant tout en défendant leur client de manière efficace

Durant le procès, deux témoins sont appelés à prendre la parole contre Sextus : Capiton et Magnus. Le premier était son cousin tandis que le second était son complice. Selon Cicéron, les deux malfrats auraient assassiné Sextus Roscius le père quand celui-ci était ivre en sortant d’un banquet arrosé. Magnus aurait feint de découvrir le corps et les deux complices auraient aussitôt mis Chrysogonus, affranchi et favori de Sylla, au courant du meurtre en le mêlant à leur projet. C’est en 82 avant J.C. que Sylla a commencé ses proscriptions, et ses alliés avaient grand pouvoir. Le but de Capiton et Magnus était d’ajouter le nom de Sextus à la liste pour que les biens de la victime ne reviennent pas à ses héritiers, mais à l’Etat.
Lors de la vente aux enchères, les treize fermes de Sextus revinrent à Chrysogonus, toujours très puissant, qui les paya seulement deux mille sesterces. Il en offrit trois à Capiton.

Pour être convaincant, Cicéron doit être convaincu. Il comprend rapidement le projet mis en place par les gredins et voit Sextus Roscius seul contre tous. Seule Cecilia Metella, issue d’une riche famille patricienne, soutient Sextus et Cicéron.
Notre avocat commence à persuader les juges surtout lors de la mise aux enchères des treize fermes. On comprend que Capiton cherchait l’héritage de Sextus et qu’il y est parvenu avec l’aide de Chrysogonus. C’est là que Cicéron prend des risques : il accuse le puissant favori de Sylla et peut se retrouver sur la liste à son tour. Mais maintenant que l’affaire est éclairée et les coupables démasqués, les Romains admirent Cicéron et en quelque sorte, il est protégé de Sylla. Malgré cela, il part en Grèce pour parfaire son éloquence mais aussi pour fuir les représailles.

L’accusation contre Sextus Roscius a permis à Chrysogonus de conserver les fermes et bien évidemment, pour Capiton et Magnus de ne pas avoir été à la place de l’accusé. Sextus fut donc reconnu innocent par les juges, et ce fut une victoire pour Cicéron, qui brillait désormais aux yeux du peuple romain.


Sources : L’Affaire Sextus, 81 avant J.C., film-documentaire
Wikipédia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.