Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Ivan Nikolaievitch Kozhedoub

Victoires

62

Biographie

Les historiens s’accordent généralement sur le fait qu’Ivan Nikolaievitch Kozhedoub, avec un total de soixante-deux victoires, fut le meilleur pilote de l’Armée de l’air rouge pendant la Grande guerre patriotique. En effet, le score de Kozhedoub en fit "l’as des as" incontesté parmi tous les pilotes de chasse alliés de la Seconde Guerre mondiale. Kozhedoub ne fut pas le seul à avoir plus de cinquante victoires personnelles à son actif, six autres pilotes (Gergori Retchlakov, Alexandre Pokrychkine, Nicol ;if Goulayev, Kirill Yestigenyev, Nicola’f Skomorokhov, peut-être Nicola’f Choutt, d’après au moins un historien soviétique, et Boris Glinka) atteignant des scores supérieurs à celui du meilleur as allié occidental le Commandant M.T StJ Pattle, avec au moins cinquante victoires.


En regardant de plus près la carrière d’I.N Kozhedoub, on s’aperçoit qu’il a effectué plus de 326 sorties pendant la guerre, engageant l’ennemi en 126 occasions (toutes ses victoires furent remportées contre des appareils à moteurs à pistons, à l’exception d’un Me 262). Kozhedoub pilota le La5FN et le La-7 de main de macitre, et ses exploits furent largement contés à un public soviétique en adoration, qui en vint à connaître son visage par les affiches immenses qui étaient exposées dans les endroits publics, encourageant la population à "combattre comme Kozhedoub". En tant que membre du Parti communiste, Kozhedoub était le modèle idéal à suivre pour les jeunes pilotes de chasse soviétiques. Durant la Grande guerre patriotique, on lui attribua le H.U.S. à deux reprises, et cette récompense lui fut décernée une troisième fois peu après la fin de la guerre. À l’époque du premier H.U.S., le 14 février 1944,Kozhedoub était Snr Lt et commandant au 240e IAP. À peine six mois plus tard, il reçut son deuxième H.U.S., époque à laquelle il avait été promu au rang de capitaine et fait commandant en chef du 176e GV.IAP.


Kozhedoub commença à piloter des appareils à réaction en 1948, et en avril 1951, il faisait des sorties sur MiG-15 au-dessus de la Corée. Il devint colonel-général d’aviation en 1974, avant d’être promu général de Corps d’armée aérien le 7 août 1985 - dix ans plus tôt, les mémoires politiquement engagées de Kozhedoub, Vernost’otchizne (La fidélité à la terre natale) avaient été publiées en Russie. général de Corps d’armée aérien, Ivan Kozhedoub s’éteignit à l’âge de 71 ans en août 1991.


sources " Les As Sovietiques de la seconde Guerre mondiale" mensuel "Combat du ciel" ed Del Prado 1999

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.