Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Hospitaliers

, par

HOSPITALIERS (ordre des)
chevalier hospitalier

Nom donné aux religieux voués au service des malades et des voyageurs. Les moine ont toujours considéré l’hospitalité comm r des devoirs à rendre aux homme:Les croisades firent ressentir la nécessit d’organismes spécialement conçus pour 1a
protection des pèlerins de Palestine. En Terre sainte, les ordres hospitaliers les plus célèbres furent l’ordre du Saint-Sépulcre et l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
L’ordre du Saint-Sépulcre remonterait à Godefroi* de Bouillon ou à Baudouin* de Flandre. En réalité, son existence officielle n’est attestée qu’à partir de la fin du xve siècle. C’est, en effet, au temps du pape Alexandre VI qu’est institué un ordre mili­taire « du Saint-Sépulcre » destiné à récom­penser les nobles personnages qui faisaient le pèlerinage des Lieux saints. En 1561, Pie IV autorise le gardien des moines de Saint-François en Terre sainte (dit Père gardien de la Terre sainte) à créer des cheva­liers du Saint-Sépulcre. Aujourd’hui, la nomi­nation des chevaliers est réservée au pa­triarche latin de Jérusalem. Le gouverne-ment français a reconnu cet ordre en 1928.
Beaucoup plus intéressante est l’histoire de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Fondé vers 1100 par Gérard Tenque pour défendre un hôpital de Jérusalem placé sous l’invoca­tion de saint Jean-Baptiste, il suit la règle (ou prétendue règle) de saint Augustin et se transforme en ordre militaire vers 1120-1140. Après la chute de Jérusalem en 1187, les hospitaliers de Saint-Jean s’installent à Acre puis à Chypre (1291). En 1309, ils font la conquête de Rhodes qui, pendant plus de deux siècles, constitue le noyau de leur puis­sance. Là, ils doivent repousser les Turcs à plusieurs reprises, notamment sous la maî­trise de Pierre d’Aubusson lors du siège de 1480. Chassé de Rhodes par Soliman II en 1522, l’ordre s’établit en 1530 à Malte qui lui est donnée par Charles Quint.
L’ordre poursuit, contre les Infidèles, une lutte illustrée par deux grands épisodes : la résistance du grand maître La Valette* (du 19 mai au 14 septembre 1565) et la victoire de Lépante (7 octobre 1571). Le XVIIIe siècle amène le déclin : vers 1785, la guerre de course est abandonnée ; en 1798, les Maltais laissent Bonaparte occuper leur île. Celle-ci ne sera pas rendue aux chevaliers lorsque les Anglais s’en empareront en 1800.
Depuis 1834, l’ordre a son siège à Rome. Actuellement, il est représenté dans trente-deux pays. Contrairement à ce que prétend une certaine légende, son rôle n’est point purement honorifique. Si les hospitaliers de Saint-Jean décernent des décorations, notam­ment la croix de Malte, ils possèdent aussi des hôpitaux et des véhicules d’intervention sanitaire. La première mission de l’ordre, 1’ « hospitalité » au sens plein du terme, n’est donc pas perdue.

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.