Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Goths

, par

Les Goths étaient des peuples germaniques, selon leur propres traditions originaires de la Scandinavie, voir Goths de Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère ils s’installent dans la région de l’estuaire de la Vistule(au nord de l’actuelle Pologne). On retrouve alors les traces écrites de leurs présence dans les écrits des géographes antiques sous le nom de Gutonen (gotique:gutans, Gutans ) - Tacite, La Germanie. La racine "gaut", qui semble revenir à la fois dans les noms des "Goths", des "Götar" et des "Gutar" indique toutefois qu’il s’agit d’une origine commune probable. Elle provient du gotique giutan (en allemand giessen, en français verser) et prendrait la signification
Ausgießer ⇔ goulot

(en allemand Ausgießer).

Dans la seconde partie du IIe siècle, une partie des Goths migrent vers le sud-est en direction de la Mer Noire. Dès le IIIe siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin IIIe siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire Romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et lesWisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.

Les Greutungen/Ostrogoths furent assujettis par les Huns en 375. Après leur déclin, ils deviennent Fœderati de l’Empire Romain. Mais en 488, ils conquièrent l’Italie sous Théodoric, à la demande de l’Empire Byzantin. Après la mort de Théodric, l’empire Ostrogot périclite sous la pression de l’armée de Justinien.

Histoire

la Macédoine et la Grèce. antique

Installés aux frontières de l’empire romain, les Goths furent, dès 230, à l’origine des premières grandes invasions barbares que subit l’empire. En 267, les Goths pillèrent la Thrace. En 269, les Romains, menés par l’empereur Claude II le Gothique, leur firent subir une terrible défaite à la bataille de Naissus et, en 271, ils furent repoussés jusqu’au Danube. Ce groupe, les futurs Wisigoths, s’installa alors de l’autre côté du Danube et établit un royaume indépendant dans la province romaine abandonnée de Dacie. Pendant ce temps, les Goths restés en Ukraine établirent un vaste et puissant royaume le long de la mer Noire. Ils devinrent les Ostrogoths.

Les Goths ont été brièvement réunis sous une couronne unique, au début du VIe siècle, lors du règne du roi ostrogoth Théodoric le Grand, qui fut le régent du royaume wisigoth pendant presque deux décennies.

Les Goths furent le premier peuple barbare à être christianisé. L’évêque Wulfila (311-383) traduisit la Bible en gotique et convertit les Goths à l’arianisme, une des premières hérésies du christianisme (selon le mot employé par l’église romaine) et qui contribua à stigmatiser les différences entre les Romains et les peuples germaniques dits barbares qui l’adoptèrent.

Origine

La question de l’origine des Goths est un puzzle historique et philologique important.

Les premières descriptions méditerranéennes de la présence des Goths les situent en Pologne, à l’embouchure de la Vistule, au IIe siècle avant l’ère chrétienne. Vers 150-200, ils occupent les bords de la mer Noire, dans la région de l’Ukraine actuelle. Jordanès, un Goth romanisé du VIe siècle, a rapporté que, selon leurs traditions et leurs légendes, leur lieu d’origine est la Scandinavie. Jordanès décrit aussi deux tribus scandinaves nommées Gautigoths (probablement la province suédoise de Westrogothie/Västergötland) et Ostrogoths (probablement la province suédoise d’Ostrogothie/Östergötland). Cette tradition est étayée par l’archéologie qui démontre des relations étroites entre le sud de la Scandinavie et la culture des Goths. Il y a aussi une vaste disparition de population dans l’Ostrogothie dans le sud de la Suède au temps de l’apparition des Goths en Pologne. Selon les linguistes le rameau ostique (le Gothique) des langues germaniques est plus parentée au rameau Scandinave qu’au rameau westique.

La racine reconstruite du mot goth, *Gut-, est identique à celle de Gotland, une île en mer Baltique. Il y a des correspondances intéressantes entre le gotique, la langue des Goths, et le gutnisk, le dialecte suédois du Gotland.

Chronologie

* Vers 180 : Installation des Goths sur les rives de la mer Noire.

* Vers 200 : L’empire des Goths se constitue sur les bords de la mer Noire.

* 220 : Les Goths envahissent l’Asie Mineure et la péninsule des Balkans.

* 238 : En dépit du paiement d’un tribut, les Romains échouent à persuader les Goths et Carpes de se retirer de la province de Moesie.

* 247 : Débuts des invasions des Goths.

* 250 : Dans les Balkans, les Carpes envahissent la Dacie et les Goths la Moesie.

* 250 : Début de la première guerre des Goths (fin en 269).

* 257 : Les Goths flotte sur la mer Noire.

* 257 : Les Goths se séparent en Ostrogoths et Wisigoths.

* 267 : Les Goths pillent la Thrace, la Macédoine et la Grèce.

* 269 : Fin de la première guerre des Goths.

* 332 : Les Goths alliés à Rome protègent les frontières du Danube.

* 332 : Les Romains sous Constantin Ier battent les Goths sur le Bas-Danube.

* 334 : Les Goths protègent l’Empire romain contre une invasion vandale dans la région danubienne.

* 350 : Début de la deuxième guerre des Goths (fin en 360).

* 350 : Fondation de Kiev, la capitale de l’Empire goth de Russie.

* 360 : Fin de la deuxième guerre des Goths.

* 369 : L’évêque goth Wulfila (ou Ulfilas) compose un alphabet gotique à partir des lettres grecques et latines ainsi que de quelques runes germaniques.

* 379 : Théodose Ier prend en charge la guerre contre les Goths.

* 401 : Début de la Troisième guerre des Goths.

* 413 : Fin de la Troisième guerre des Goths.

* 512 : Théodoric le Grand publie son Edictum Theodorici, code pour les Romains et les Goths.

* 531 : L’écrivain latin Cassiodore, historien des Goths, en fait les égaux des Romains.

* 535 : Début de la dernière guerre des Goths

* 552 : Fin de la dernière guerre des Goths

Langue

Les Goths parlaient une langue germanique. Comme il reçut de Wulfila une écriture plusieurs siècles avant les autres langues germaniques, atteignant ainsi le rang de langue écrite, le gotique traditionnel est plus antique que le anglo-saxon ou le vieux norrois. Le gotique était le représentant le plus connu des langues germaniques orientales, groupe de langues dans lequel on peut compter le vandale ou le burgonde. Aujourd’hui, le goth est mort jusqu’aux traces qu’il a laissé dans le vocabulaire de la langue romaine. Jusqu’aux 17-18e siècles existaient encore en Crimée des restes : le gotique de Crimée.

Europe occidentale

La postérité principale en Europe occidentale, sur l’Histoire, les Arts et les toponymes locaux, provient du royaume laissé par les Wisigoths compte tenu de sa longévité.
Voir l’article Postérité des Goths en Europe occidentale.

Europe orientale

La question relève essentiellement de fouilles sur les cultures archéologiques.

Le trésor des Goths a été trouvé en 1837 à Bucarest par un paysan. Il fait partie des choses que les Wisigoths laissèrent lors de leur fuite devant les Huns. Les célèbres fibules à l’effigie d’aigles en font partie. L’aigle était le symbole par excellence des Goths depuis le temps où ils avaient vécu au bord de la mer Noire. Il y en avait aussi plein d’autres.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.