Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Gladius

, par

Gladius est un terme latin pour épée. Il est de nos jours utilisé pour désigner une épée courte, de 60 cm de long, de 6 à 7 cm de large, et d’environ 1.4 kg, utilisée par les légionnaires romains à partir du 3ème siècle av. JC. Elle dérivait de l’épée Celtibère et conçue pour délivrer principalement de puissantes frappes d’estoc.

Peut-être une évolution du xyphos grec, c’est une arme de taille mais surtout d’estoc comportant une lame large et robuste à deux tranchants séparés par une nervure. L’origine de cette épée courte remonte au XIVe siècle av. J.-C., époque à laquelle elle était fabriquée en bronze. Les armes de fer apparaissent à partir du VIIe siècle av. J.-C..

Il s’agissait pour le légionnaire de pousser son adversaire avec son bouclier (le scutum) pour le déséquilibrer et lui infliger un coup mortel. Avec le temps, l’arme s’allonge pour ressembler à la spatha des cavaliers, une épée longue permettant de faire face à des ennemis toujours mieux protégés par d’épaisses cuirasses sophistiquée. Au cours du Moyen-Âge, il ressemble de plus en plus à l`épée, avant d`être remplacé par elle.

Le glaive ibérique, ou « hispano gladio » est l’arme de base du fantassin romain à l’époque des grandes conquêtes. Son évolution directe est la spatha, qui est tout simplement un glaive ibérique avec une lame deux fois plus longue, et se terminant par une pointe très prononcée.


sources wikipedia

Messages et commentaires

  • Le gladius est certainement un emprunt au grec car le nom de la plante glaïeul est aussi celui de l’arme dans les 2 langues. La danse xiphismos est une danse guerrière le bras tendu, ce qui fait penser que c’est une arme d’estoc, mais pas forcément, Cratinos 5° av JC. & Xénophon parle d’un xiphidion, petite épée en 400 av JC. ce qui suppose qu’elle était plus courante.
    L’arme qui symbolise le grec est la lance, le doryphore en est le porteur. Sa longueur atteindra 4 m.
    Le pilum symbolise le romain, on peut penser qu’il était primitivement utilisé en sagaie dont il a la forme car à la fin de l’empire il a disparu.
    Ces 2 armes on donné la phalange, la cohorte & la stratégie. Les armes de poing sont très rares sur les représentations (à symbolique forte) des 2 soldats.
    Le mon de l’épée gauloise cladio ou autre n’est pas utilisé & pourtant c’est celle que tout le monde a présente à l’esprit.

    Répondre à ce message

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.