Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Galil et R4 (Israel/Afrique du sud)

, par

Caractéristiques


Galil 7,62 mm ARM

Calibre  : 7,62 mm.
Longueur : I 080 mm.
Longueur du canon : 533 mm.
Poids de l’arme chargée : 4,670 kg.
Capacité du chargeur : 30 cartouches.
Cadence de tir : 650 coups/mn.
Vitesse initiale : 850 m/s.

L’origine exacte du fusil d’assaut Galil demeure mystérieuse. On a dit qu’il était le fruit de recherches purement israéliennes, mais le Galil présente d’évidentes ressemblances avec le Valmet finlandais, qui fut produit en de nombreuses versions de calibres différents. Or le Valmet lui-même est étroitement inspiré du AK-47 soviétique. Il ne s’ensuit pas pour autant que le Galil soit une simple réplique de ce dernier, en dépit de certaines similitudes dans le fonctionnement (ainsi, l’habituelle culasse rotative) et dans l’allure générale — mais cela caractérise aussi bien d’autres types d’armes.
Le fusil d’assaut Galil existe en deux calibres : 5,56 et 7,62 mm ; c’est une des armes les plus utilisées par l’armée israélienne. On distingue trois versions : le Galil ARM, qui est une arme d’emploi général, pourvue d’une poignée de transport
et d’un bipied (qui peut servir de coupe-fils), deux accessoires dont sont dépourvus le Galil AR et le Galil SAR ; ce dernier possède un canon plus court. Les trois versions ont par contre été équipées d’un décapsuleur afin d’empêcher les soldats d’utiliser à cette fin d’autres parties du fusil (ainsi les lèvres du chargeur). Un dispositif installé au-dessus de la bouche du canon joue le rôle de lance-grenades.
Le Galil ARM peut être employé comme mitrailleuse légère, avec des chargeurs de 35 et 50 coups ; certains, à 10 coups, contiennent les cartouches spéciales qui permettent le lancer de grenades. Il est, bien entendu, parfaitement possible d’installer une baïonnette.
Le Galil a fait ses preuves en opération et a suscité un vif intérêt à l’étranger. Certains exemplaires ont été exportés et on a également réalisé des copies — c’est tout à fait évident dans le cas du FFV 890C suédois, de calibre 5,56. L’Afrique du Sud est une des nations à avoir fabriqué le Galil sous licence, sous le nom de R4, qui est désormais l’arme réglementaire des unités de combat des forces sud-africaines. Le R4 est de calibre 5,56 ; il présente par rapport à l’original certaines différences de détail.


source :encyclopedie des armes Atlas 1984

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.