Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Forces françaises libres

, par

Les forces armées ralliées à la France libre furent appelées Forces françaises libres (FFL).

Leur emblème était la croix de Lorraine. On distingue à l’intérieur des FFL, les Forces aériennes françaises libres (FAFL) et les Forces navales françaises libres (FNFL), les Forces terrestres de la France Libre n’ayant pas d’autre appellation que FFL. L’insigne de ces forces terrestres est un glaive rouge entre deux ailes bleues et une couronne de lauriers avec en haut l’inscription France Libre[1]. Même après guerre, le général de Gaulle portait toujours cet insigne quand il était en uniforme.

L’un de leurs principaux succès militaires a été la bataille de Bir Hakeim, du 26 mai jusqu’au 11 juin 1942, en Libye, où la 1re Brigade française libre, sous le commandement du général Kœnig, stoppa durant 14 jours la ruée de l’Afrika Korps vers Suez, donnant ainsi le temps à la 8e armée britannique en déroute de se regrouper sur la ligne fortifiée d’El Alamein, et d’y stopper définitivement l’avance de Rommel vers le canal. Cette victoire a montré à nos alliés que l’armée française venait de renaitre. En effet durant ces 14 jours, ce sont 3700 soldats qui vont résister aux 40 000 hommes de ROMMEL. Meme avec leurs chars, leurs avions et une supériorité numérique, ils ne réussirent pas à passer. Sur ces 3700, il y eut 800 morts.

Un combat moins connu est la guerre menée en Syrie et au Liban contre les forces de Vichy, en juin et juillet 1941.

Ces forces étaient constituées de volontaires venant de tous horizons et refusant l’armistice signée par les traitres du gouvernement de Vichy. L’anecdote suivante, racontée par Pierre Clostermann (dans Une vie pas comme les autres, éd. Flammarion (2005)) donne une idée de l’état d’esprit de l’époque ; à un commandant qui reprochait à un camarade de Clostermann d’avoir des chaussettes jaunes et un pull jaune sous son uniforme, ledit camarade répondit : Mon Commandant, je suis un civil qui vient volontairement faire la guerre que les militaires ne veulent pas faire !

Les FFL ont cessé d’exister le 1er août 1943 à la suite de leur fusion avec l’Armée d’Afrique commandée par Henri Giraud.


sources wikipedia

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.