Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le krach de Wall Street : Du yacht à la tempête de neige

, par

Le samedi 19 octobre 1929, on apprend que le secrétaire d’État au Commerce, Lamont, connaît des diffiéultés pour se procurer sur les fonds d’État les 100 000 dollars nécessaires à l’entretien du yacht Corsair, dont le financier John Pierpont Morgan vient de faire don au gouvernement. La presse a fait état, la veille, d’un marché faible et l’indice des valeurs du New York Times a chuté de 7 points. En quelques heures, 3 488 100 actions changent de mains, et l’indice du New York Times enregistre une nouvelle baisse de 12 points. Le dimanche, la dépression à la Bourse fait les gros titres des journaux. Mais on attend une intervention de soutien du marché.
Le lundi 21 est un jour sombre. Les ventes d’actions atteignent un sommet avec 6 091 870 transactions. L’inquiétude s’empare des centaines de milliers de gens qui, à travers le pays, suivent l’évolution de la situation. Le ticker (téléscripteur) ne rend compte de la situation qu’avec retard. On a le sentiment que l’on peut être complètement ruiné, et ce, sans le savoir. Toutes les dix minutes, les cours des actions s’impriment sur la bande de l’appareil : l’écart se creuse à vue d’oeil entre leur valeur précédente et celle qui s’inscrit. De plus en plus, on se dit qu’il faut vendre.. Cependant, à la fermeture du marché, les cours se sont raffermis et l’indice des valeurs du New York Times n’a baissé que de 6 points.
En dépit des déclarations rassurantes du Pr Fisher, selon qui « la spéculation ne touche qu’une frange marginale du marché », le 23 octobre, les rêves de nouveaux gains se transforment en lourdes pertes. 2 600 000 actions sont échangées à des prix catastrophiques. Une heure avant la fermeture de Wall Street, l’indice tombe de 415 à 384, retrouvant le niveau de juin. Pour ajouter à la panique, une tempête de neige interrompt les communications dans le Middle West. Dans l’après-midi et le soir, des milliers de gens décident de se débarrasser de leurs actions, pendant qu’il est encore temps.


sources Historia 1970

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.