Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

De Bao-Daï à Ho Chi Minh

, par

Voici donc, depuis le 10 mars, le Japon maître de l’Indochine. S’il feint de ne pas remettre en cause le principe de notre souveraineté, il ne s’en efforce pas moins d’éteindre notre influence et de saper notre autorité. Les agents de la Kempeïtaï , fidèles à leur plan de « Grande Asie orientale », s’attachent à préparer notre éviction et à rendre impossible notre retour.
L’empereur d’Annam, Bao-Daï, entre le premier dans le jeu nippon. Par sa proclamation du 11 mars 1945, il abolit les traités de protectorat passés jadis avec la France, et proclame l’indépendance du Vietnam. Mais Bao-Daï ne représente plus grand-chose et les Japonais, qui le savent bien, poussent vers le pouvoir des hommes connus pour leur nationalisme et pour les démêlés qu’ils eurent, de ce fait, avec les autorités françaises.
Bientôt, l’impuissance du pouvoir officiel, les exactions des Japonais, la désorganisation de l’administration, ajoutées à la destruction des voies de communication et des installations portuaires, due aux bombardements américains, provoquent une grave crise économique, suivie d’une famine dont souffre cruellement la population, celle du Tonkin en particulier. Cette situation fait le jeu de la propagande révolutionnaire et offre un terrain particulièrement favorable à l’action subversive. Aussi le Viet-Minh va-t-il exploiter les circonstances avec une habileté consommée.

Regroupés, dès 1941, dans la haute région, les membres des différents mouvements révolutionnaires vietnamiens, principalement ceux du parti communiste indochinois dissous, s’étaient, en mai, au congrès de Tsin Tsi, regroupés au sein du Viet Nam Doc Lap Dong Minh, ou, en abrégé, Viet-Minh.
C’est ce Viet-Minh qui maintenant sort de l’ombre et, sous la direction de Ho Chi Minh, va savoir tirer le meilleur parti de la situation créée par le coup de force du 9 mars 1945. Feignant de n’avoir d’autre souci que de combattre le fascisme nippon, la Viet Minh League, comme disent les Américains, n’a pas de mal à se camoufler en mouvement nationaliste, bénéficiant ainsi de la sympathie et de l’appui des Américains, desquels Ho Chi Minh est bien connu et dont il obtient armes et conseillers.

Le Kouo-min-tang de Tchang Kaï Chek, qui pourtant avait pourchassé les communistes vietnamiens réfugiés sur son territoire et emprisonné un moment Ho Chi Minh, se laissera lui-même tromper pendant quelque temps.
Avec les Français aussi, le Viet-Minh cherche à entrer en relation, je veux dire avec les représentants du gouvernement provisoire de la République française, que les Vietnamiens commencent à appeler les Français " nouveaux ". C’est ainsi qu’en juillet 1945 Ho Chi Minhme fait parvenir à Kouen-Ming un mémorandum en cinq points, qui esquisse les positions futures de la France en Indochine, telles qu’il les envisage.

J’étais alors, à Kouen-Ming, le chef de mis sion 5, antenne en Chine de la S.L.F.E.O. où j’attendais le moment de participer au retou de la France en Indochine. Il m’appartenais effectivement de prévoir, dans la mesure di possible, quelles seraient les difficultés qui rencontrerait la France pour y parvenir et par conséquent, dans quelles disposition nous trouverions nos anciens protégés.
Quant à ce mystérieux Ho Chi Minh, où commençait seulement à savoir qu’il n’étai autre que le révolutionnaire bien conne Nguyen Ai Quoc, qui avait été le compagnon de Vaillant-Couturier et de Cachin au Congrès de Tours, en 1920, et le collabora teur fidèle de Borodine, en Chine, au cour des années 1924 et 1925. Après des année d’exil et de maquis, il venait de reparaître su le devant de la scène sous ce nom chinois d’ Ho Chi Minh (« celui qui éclaire »).

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.