Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

DShK 1938 12.7mm (Douchka)

, par

DShK 1938
Calibre : 12,7x108 mm.
Longueur : 1 602 mm.
Longueur du canon : 1 002 mm.
Poids : 33,300 kg.
Vitesse initiale du projectile :843 m/s.
Cadence de tir :550-600 coups/mn.
Alimentation : bande de50 cartouches à maillons métalliques (par 5 bandes).
Portée : max 7000m

Une caractéristique différencie les mitrailleuses soviétiques des autres, leur poids. Pendant longtemps, ces armes furent conçues en privilégiant la robustesse des composants, et leur poids était la conséquence de ce choix. La meilleure illustration de ce parti pris est fournie par la vieille Maxim M1910 sur affût à roues, qui ressemblait à une petite pièce d’artillerie.
Plus tard, vers le milieu des années trente, les Soviétiques prirent conscience de l’importance de la mobilité, et lorsqu’ils songèrent à mettre au point une nouvelle mitrailleuse lourde, l’accent fut mis sur les qualités mécaniques du modèle et non plus uniquement sur sa robustesse. A l’origine, les Soviétiques voulaient fabriquer une mitrailleuse semblable à la Browning de calibre 12,7 mm, mais finalement ils conçurent un modèle plus léger, alimenté par des cartouches de 12,7 mm et qui devait remplir des fonctions diverses. Cette mitrailleuse, la DShK 1938 (Degtyereva-Shpagina Krasnoi Pulemet 1938g) fut aussi réussie que la Browning, et elle est toujours fabriquée et utilisée sous la forme modifiée de la DShK 1938/46.
Si la DShK 1938 était plus légère que la Browning, il n’en était pas de même de son affût. En effet, les Soviétiques avaient conservé l’affût à roues de la vieille M1910. Pour son utilisation en défense antiaérienne, ils avaient cependant conçu un trépied spécial, qui est toujours en service. Ce modèle devint pratiquement un élément fixe des chars soviétiques lourds JS-2, et les Tchèques ont construit un affût quadruple pour le tir antiaérien. Il y eut même une version spéciale four trains blindés


source :encyclopedie des armes Atlas 1984

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.