Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Classe Kresta (croiseur lance-missile)

, par

Les navires de la classe Kresta équipant la marine soviétique sont classifiés en deux types différenciés par l’apparence relativement semblable mais dont l’équipement diffère. Cette classe regroupe deux projets de développement des croiseur lance-missiles par la marine soviétique, projet 1134 et projet 1134A ; les codes OTAN étant classe Kresta I et Kresta II.

Description et caractéristiques

Les modifications apportées aux croisseurs sont principalement l’armement : le système anti-sous-marin Silex SSN-14 a été utilisé sur le projet 1134A (Kresta II), remplaçant les quatre missiles antinavire SSN-3 utilisés sur les Kresta I.

Un hangar d’hélicoptère, conçu pour abriter un Ka-27PL est situé sur la poupe. Une nouvelle propulsion fut installée comprenant deux turbines à gaz de 45 000 ch.

Il ne fut par contre pas possible d’y installer le sonar Polinom d’une portée de 50 km.

Les changements des dimensions de coque ont fourni à ces croiseurs 38 % de plus d’espace, permettant au Kresta II de porter plus de missiles de défense AA Shtorm et d’Osa-M que les Kresta I un total de 72 missiles SAN-3 à décollage vertical. Le Kresta II est équipé des canons de 76 millimètres, qui ont remplacé les canons de 57 millimètres trouvés des Kresta I.

Ils étaient affectés dans les Flottes de la Baltique au nombre de deux, de l’Arctique (Flotte du Nord) avec 5 unités, de la pacifique pour les trois derniers. Ils furent mis

Projet 1134/Berkut

Les bâtiments du Projet 1134 Berkout furent développés dans la première moitié des années 1960, à la suite de la décision du Comité Central du PCUS du 30 décembre 1961 qui demandait la construction de navires anti sous-marins (ASM) dotés de missiles antinavires s’inspirant de la classe Kashin (projet 61) et de la classe Kynda. Les Croiseurs lance-missiles de la classe Kresta I (Projet 1134) était composée de quatre bâtiments à l’origine destinés à la lutte antinavires successeur de la Kynda. Les Kresta devaient être capables d’opérer à distance mais aussi d’assurer la protection des escadres et des convois contre les sous-marins et les avions. Le développement fut mené par le bureau d’études PKB Severniy sous la responsabilité de Vasiliy Fedorovitch Anikiev.

Description et caractéristiques

Bien que considérablement plus grands, plus efficaces et fiables que la classe des croiseurs précédents, la Kynda, les croiseurs lance-missiles Kresta I sont armés de missiles antinavire SSN-3 déjà présent sur les Kynda, 44 SAN-1 pour le lutte antiaérienne et de 10 tubes lance-torpilles de 533 mm pour la lutte anti sous-marins (ASM).

Ils furent reclassés très tôt comme croiseurs ASM, tout en conservant leurs missiles antinavires prévus. Ils étaient plus aptes à survivre que les Kynda grâce à leur armement secondaire d’autodéfense très conséquent. Les missiles prévus, du type SSN-12 étaient encore au stade des développements en 1964, aussi ce furent les vieux SSN-3 qui les remplacèrent en série. L’armement anti-surface fut réduit au profit des missiles antiaériens en deux batteries de missiles M-11 (Volna/ SA-N-1).

Par ailleurs les Kresta I furent les premiers navires soviétiques à disposer d’un hangar pour hélicoptère pour un Ka-25 "Hormone". LeKa-25 hormoneest utilisé pour diriger le missile de croisière, et des corrections à mi-course.

Sa coque et sa propulsion étaient similaires à celles du Kynda (projet 58).

Les navires servaient dans la Flotte de la mer Noire jusqu’en 1990, les quatre furent enlevés du service entre 1990 et 1996, le Drozd et le Sevastopel en 1990 et le Vladivostock en 1991. L’ Admiral Zozoulia, le plus ancien, resta en service actif jusqu’en 1996, mais son état général était si mauvais qu’il ne prit plus jamais la mer.

Classe Kresta I

Projet 1134

Caractéristiques techniques

Type croiseur lance-missile
Longueur 156,2 m
Maître-bau 16,8 m
Tirant d’eau 6,3 m
Déplacement 5 375 tonnes
Port en lourd 7 160 tonnes (à pleine charge)
Propulsion 4 chaudières à vapeur KVN-98/64 de 25 000 ch, entraînant 2 hélices
Puissance 100 000 ch
Vitesse 32 nœuds

Caractéristiques militaires

Aéronefs 1 Ka-25PL
Rayon d’action 5 000 miles nautiques à 14 nœuds

Équipage 30 officiers, 282 sous-officiers et matelots

Constructeurs Chantiers de la Baltique, au nord de Leningrad

Commanditaire Politburo du Parti communiste de l’Union soviétique
Date début commande 1961
Période de construction 1964 - 1967
Période de service 1967 - 1992
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires désarmés 4
Navires démolis 4

Classe Kresta II

Projet 1134A/BerkutA

Ce projet fut modifié pour permettre à ces navires de servir d’escorte aux porte-hélicoptères de classe Moskva : Moskva et Leningrad. Ce nouveau modèle projet 1134A ou Kresta II subit plusieurs modifications pour répondre aux conditions pressantes de lutte ASM.
Description et caractéristiques

Les modifications apportées aux croisseurs sont principalement l’armement : le système anti-sous-marin Silex SSN-14 a été utilisé sur le projet 1134A (Kresta II), remplaçant les quatre missiles antinavire SSN-3 utilisés sur les Kresta I.

Un hangar d’hélicoptère, conçu pour abriter un Ka-27PL est situé sur la poupe. Une nouvelle propulsion fut installée comprenant deux turbines à gaz de 45 000 ch.

Il ne fut par contre pas possible d’y installer le sonar Polinom d’une portée de 50 km.

Les changements des dimensions de coque ont fourni à ces croiseurs 38 % de plus d’espace, permettant au Kresta II de porter plus de missiles de défense AA Shtorm et d’Osa-M que les Kresta I un total de 72 missiles SAN-3 à décollage vertical. Le Kresta II est équipé des canons de 76 millimètres, qui ont remplacé les canons de 57 millimètres trouvés des Kresta I.

Caractéristiques techniques


Type
croiseur lance-missile
Longueur 158,9 m
Maître-bau 16,81 m
Tirant d’eau 6,06 m
Déplacement 5 735 tonnes
Port en lourd 7 670 tonnes (à pleine charge)
Propulsion 2 turbines à gaz TV-12 45 000 ch entraînant 2 hélices
Puissance 90 000 ch
Vitesse 32,1 nœuds

Caractéristiques militaires

Aéronefs 1 Ka-25PL
Rayon d’action 4 700 miles nautiques à 18 nœuds

Équipage 42 officiers, 343 sous-officiers et matelots
Constructeurs Chantiers de la Baltique, au nord de Leningrad

Commanditaire
Politburo
Période de construction 1966 - 1977
Période de service 1968 - 1994
Navires construits 10
Navires prévus 10
Navires désarmés 10
Navires démolis 10


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.