Publicité

Publicité
Publicité
Supportez HdM en donnant un peu de temps de processeur, ça ne vous coute rien, cliquez sur "Start Mining" pour donner votre accord
Loading...

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Clarke

, par

CLARKE


Henri-Jacques-Guillaume, duc de Feltre (Landrecies, 17 octobre 1765 - Neuviller-la-Roche, 28 octobre 1818).

Cadet à l’École militaire de Paris en 1781, Clarke quitte son régiment de hussards en 1790 avec le grade de capitaine pour un poste d’attaché à l’ambassade de Londres. Revenu à l’armée, il sert à l’armée du Rhin et se distingue à la prise de Spire, à la défense du passage de la Nahe, couvre la retraite sur Worms. Il est nommé général de brigade en mai 1793, mais suspendu comme noble et suspect en octobre suivant. Libéré et laissé sans emploi, Clarke est réintégré à la demande de Carnot à la fin de 1795 comme général de division. Envoyé en Italie négocier secrètement avec l’Autriche et surveiller Bonaparte, Clarke se lie avec lui. Le Directoire le sanctionne en le rappelant et en le laissant sans emploi. Après le coup d’État de Brumaire, le Premier consul le fait directeur du dépôt de la Guerre puis ministre plénipotentiaire auprès du roi d’Étrurie en juillet 1801. Conseiller d’État en 1804, secrétaire du cabinet de l’Empereur en 1805-1806, Clarke suit Napoléon à la Grande Armée, devient gouverneur de Haute et Basse-Autriche, d’Erfurt, de Berlin et de la Prusse. L’Empereur aurait fait remarquer à Sainte-Hélène que Clarke avait été, « dans la même année et dans deux guerres différentes, gouverneur de Vienne et de Berlin, c’est-à-dire des monarchies d’Autriche et de Prusse ». Le 9 août 1806, Clarke devient ministre de
la Guerre à la place de Berthier et le reste jusqu’à la chute de l’Empire, le 3 avril 1814. II est comblé d’honneurs : comte de Hunebourg (1808), duc de Feltre (1809). Rallié aux Bourbons il de-vient pair de France et ministre de la Guerre en remplacement de Soult du 11 au 20 mars 1815. Clarke suit le roi en exil durant les Cent-Jours et revient avec lui, reprenant le ministère de la Guerre, le 24 septembre 1815. Il est nommé maréchal de France, le 3 juillet 1816. On a pu dire ironiquement de Clarke que « c’était l’homme d’épée qui devait le plus au travail de sa plume », car il a passé beaucoup plus de temps dans son cabinet à gérer les affaires militaires qu’à faire la guerre sur les champs de bataille. Son nom figure sur l’arc de triomphe de l’Étoile.


Histoire et Dictionnaire du consulat et de l’empire A Fierro A palluel guillard J Tulard ed Bouquins 1995

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.