Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Bataille de Pavie

, par

La bataille de Pavie (24 février 1525) est un événement décisif de la sixième guerre d’Italie (1521-1526). Elle marque la défaite des rois de France dans leur tentative de domination du nord de l’Italie.

Suite à l’échec des troupes impériales de Charles Quint en Provence en 1523, le roi de France, François Ier, veut pousser l’avantage pour tenter de reprendre Milan perdu en 1521.

Fin octobre 1524, Milan tombe aux mains des Français qui décident alors de poursuivre sur Pavie, l’ancienne capitale de Lombardie, qui est assiégée à partir du 27 octobre 1524. Fin janvier 1525, des renforts impériaux commandés par un français, Charles de Lannoy, 1er conseiller de Charles Quint, se présentent devant Pavie et chaque camp se retranche pendant près de trois semaines.

Dans la nuit du 23 au 24 février, les impériaux ouvrent une brèche dans l’enceinte française et surprennent les assiégeants. Ils sont dirigés par le connétable Charles de Bourbon qui s’était illustré aux côtés de François Ier lors de la bataille de Marignan en 1515, et qui depuis a changé de camp.

Conséquences de la défaite française

La déroute est totale. Les Français perdent environ 10 000 hommes [1]. Une grande partie des cadres de l’armée, dont Guillaume Gouffier de Bonnivet ou Jacques de La Palice, sont tués dans la bataille. Clément Marot y est blessé au bras.

François Ier est fait prisonnier par un chevalier italien, César Hercolani, de la ville de Forlì, qui sera surnommé le vainqueur de Pavie.

Le prisonnier royal est embarqué à Villefranche près de Nice pour l’Espagne, où il sera détenu pendant un an en attente du versement d’une rançon par la France et la signature d’un traité l’engageant à abandonner la revendication de l’Artois, la Bourgogne et la Flandre et à renoncer à ses prétentions sur l’Italie.Et il laissa son épée de roi de France et son fils en Espagne, et ne revint jamais les chercher.


sources wikipedia

Messages et commentaires

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.