Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Automitrailleuse M8 Greyhound

, par

T21, T22, T23, T22E1, T22E2, M8, MW et de nombreuses variantes
Type : auto blindée légère.
Équipage : 4 hommes.
Armement : un canon de 37 mm M6 ; une coaxiale .30 M1919A4 ; une mitrailleuse antiaérienne .50 M2 sur le toit de la tourelle.
Blindage :
minimum 317 mm ;
maximum 19,05 mm.

Dimensions :

longueur : 5 m ;
largeur : 2,54 m ;
hauteur : 2,23 m.
Poids en ordre de combat
 : 7,7 t
Pression au sol : 0,96 kg/cm2, à 3 pouces (7,62 cm) de pénétration.
Puissance massique : 14,5 ch/t.
Moteur : Hercules JXD 6 cyl. en ligne à essence refroidi par eau, développant 110 ch à 3 000 tr/mn.

Performances :


vitesse sur route :
88 km/h ;
autonomie sur route : 560 km ;
obstacle vertical : 0,3 m ;
gué : 0,6 m ;
pente : 60%.
Temps de service : introduite dans l’armée américaine en 1943, abondamment employée par la plupart des armées alliées pendant la seconde guerre mondiale. La doctrine militaire américaine de l’après-guerre donna la préférence aux chenillés mais la M8 resta en service dans de nombreux pays.

A la fin de 1941, des appels d’offres furent lancés pour une auto blindée légère devant monter le canon de 37 mm. En fait les premières spécifications définissaient le véhicule comme un automoteur à roues et le premier adjudicataire à se distinguer fut un véhicule 6x4 produit par Studebaker. La désignation d’origine T43 37 mm Gun Motor Carriage devint en mars 1942 T21 Light Armored Car.

Certaines divergences d’opinion subsistant sur les mérites respectifs des configurations 4x4 et 6x6 pour les véhicules à roues, décision fut prise de produire deux nouveaux engins, chacun en versions 4x4 et 6x6, dans le même temps qu’on abandonnait le T21, un 6x6. Les nouveaux véhicules, désignés T22 et T23 (tout en gardant pour un temps leur désignation d’origine 37 mm Gun Motor Carriage) étaient conçus en premier lieu comme chasseurs de chars. Mais même au début de 1942, il était manifeste que le canon de 37 mm était inapte à toute action antichar efficace ; la désignation de Gun Motor Charriage n’était peut-être qu’une ruse de plus pour s’assurer un appui financier ou politique en faveur des autos blindées, pour faire d’une désignation un alibi — comme dans le cas de l’appellation « Combat Car » avant 1940. La Ford Motor Company avait la responsabilité du 6x6 T22 et du 4x4 T22E1, tandis que la Fargo Company était chargée de produire le T23 6x6 et le T23E 4x4.

Mais les dessins des quatre-roues furent très vite jetés au panier et la caisse du T22 subit une refonte totale. Après l’augmentation des possibilités de stockage, quelques modifications à l’affût du canon et l’addition.de boucliers à sable, le T22E2 fut standardisé en juin 1942 sous la désignation de M8 Light Armored Car. La caisse du M8 était d’une seule pièce d’acier corroyé dont l’épaisseur moyenne de 19,05 mm donnait sa solidité à l’ensemble. Le canon de 37 mm M6 était monté en tourelle ouverte. Les six roues étaient assemblées sur des essieux à longeron, dont les ressorts à lames semi-elliptiques donnaient une bonne mobilité en tout-terrain. Lorsque la production se clôtura fin 1944, 9 253 unités étaient sorties d’usine.
Le programme M8 prévoyait toutes sortes de variantes mais la plupart ne devaient jamais se matérialiser.
Et, parmi celles qui virent le jour, une seule fut standardisée. La version transport de troupe, munitions et approvisionnements fut désignée T20, le véhicule de commandement T26, et T30 l’engin doté de 10 lance-roquettes (178 mm) à champ de tir horizontal limité.
Enfin, il faut noter une version antiaérienne, le T69. Comme on comprit très vite que les missions du T20 et du T26 pouvaient être assurées par un seul et même véhicule, celui-ci fut standardisé sous la désignation de M10 Armored Utility Car. Pour éviter toute confusion entre cet engin et le M10 3in Gun Motor Carriage, la désignation fut ensuite changée en M20 et Ford produisit au total 3 791 exemplaires de ce véhicule d’une utilité amplement démontrée. Sur le terrain, le M20 montra toutes les qualités d’une jeep qui eût reçu un blindage, ce qui lui permit de remplir toutes les missions attribuées auparavant à la scout car M3.
Les recherches sur les autos blindées moyennes se poursuivirent alors que le M8 était toujours en production. Studebaker sortit le T27, un véhicule 8x6. Malgré de bonnes performances en tout-terrain et une vitesse sur route de 98 km/h, le T27 n’avait toujours que le 37 mm comme armement et ne représentait aucun progrès véritable par rapport au M8. Les études furent abandonnées en juillet 1944. Chevrolet construisit une auto blindée moyenne, la T28, un 6x6.
La T28 avait une suspension indépendante sur chaque roue et les trois essieux étaient équidistants. Bien qu’encore armée de l’éternel 37 mm, la T28 fut jugée apte à remplacer le M8 et même, sous réserve de certaines modifications, le M20 ; l’engin fut standardisé en décembre 1944 sous la désignation de M38 mais ne fut pas mis en production devant la réduction de la demande pour ce type de véhicules.


sources / Encyclopedie des blindés ed Elsevier Sequoia 1978

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.