Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Argos

, par

Argos (en grec ancien ) est une cité grecque du Péloponnèse, située près de Nafplio. Son nom vient de la racine grecque arg-, qui signifie « quelque chose de brillant » (cf. argyros signifiant « argent »). La région d’Argos est encore ajourd’hui appelée l’Argolide.

Mythologie

La ville a pour fondateur mythique Argos, fils de Zeus. La ville est également associée à la légende de Io, Danaos, Persée ainsi qu’à la geste des Atrides.

Homère mentionne dans ses épopées l’« Argos pélasgique », qui désigne les plaines de Thessalie, ainsi que l’« Argos achéenne », expression qui recouvre aussi bien le Péloponnèse dans son ensemble que la ville d’Argos à proprement parler. Aux côtés de Tirynthe ou encore d’Épidaure, Argos prend part à la guerre de Troie sous le commandement de Diomède[1]. Elle est également citée comme étant l’une des villes chères à Héra.

Histoire

À la fin de l’âge du Bronze, Argos est l’un des centres et l’une des principales places-fortes de la civilisation mycénienne. Cependant, le nom pré-grec de son acropole, Larissa, suggère que le site était auparavant occupé par les Pélasges. Le site d’Argos fut, avec Mycènes et Tirynthe, occupé très tôt pour son emplacement géographique et sa position dans les plaines fertiles d’Argolide.

Après les siècles obscurs, elle retrouve son importance sous le règne du tyran Phidon : elle soumet les cités péloponnésiennes. Elle est éclipsée par Sparte à partir du VIe siècle av. J.-C. Cette rivalité explique qu’Argos adopte systématiquement un parti anti-laconien pendant la guerre du Péloponnèse, soit qu’elle reste neutre, soit qu’elle s’allie à Athènes. Il faut attendre la bataille de Mantinée, en 418 av. J.-C., pour convaincre Argos de s’allier avec Sparte[3]. Elle rompt cependant son traité au début de la guerre de Corinthe, en 395 av. J.-C., et rejoint ensuite la Ligue achéenne.

Au XIIe siècle, une forteresse est construite au sommet de l’acropole et appelée Kastro Larissa. Argos est tour à tour occupée par les Francs puis par les Vénitiens jusqu’en 1463. Ce sont ensuite les Ottomans qui contrôlent la ville jusqu’en 1686, date à laquelle elle est reprise par les Vénitiens, avant de retomber sous domination ottomane en 1716 et ce jusqu’à la guerre d’indépendance grecque en 1821.

Il reste actuellement de nombreuses ruines de la ville et Argos est désormais un centre touristique populaire. Argos vit aussi de l’agriculture dans la vallée ainsi qu’au-dessus de la ville où s’étendent des plantations d’agrumes.

Archéologie

Les fouilles d’Argos ont permis de mettre au jour des murailles mycéniennes, les vestiges de temples d’Apollon Python et d’Athéna ainsi que d’un théâtre. Les tombes ont également livré une abondante quantité de céramique de la période géométrique.


Source Wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.