Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Le krach de Wall Street :Après le massacre des innocents

, par


Le lundi 28 octobre, 9 212 800 actions changent de mains. L’indice des valeurs du New York Times accuse une baisse de 49 points.
La chute, en ce seul jour, est plus importante que celle qui a été enregistrée tout au long de la semaine précédente. Une fois de plus, le ticker laisse dans l’ignorance des millions de gens qui ne savent pas exactement ce qui se passe, sinon que ça va mal.
On attend une nouvelle intervention du syndicat des banquiers. Elle ne viendra pas. Comment, en effet, un soutien, organisé ou non, pourrait-il enrayer cette frénésie de vente qui s’est emparée de tous ? Une réunion se tient cependant de 16 h 30 à 18 h 30 à la banque Morgan. Les banquiers déclarent la presse : « La situation comporte des éléments encourageants. »
Mais, le « jour le plus long » dans l’histoire de cette crise se situe le lendemain, mardi Les ventes massives d’actions interviennent tout de suite. Au cours de la journée. 16 410 000 actions sont jetées sur le marché Cette fois, c’est la catastrophe et la paniq s’installe.
Si la semaine précédente avait vu « massacre des innocents », maintenant c’ au tour des possédants, hommes d’affaire et professionnels, de faire l’amère expérience de l’égalitarisme. Les banquiers réunissent à plusieurs reprises dans la journée, mais sans résultat. Ce jour-là, leur prestige est encore plus bas que les cours.
Ce qui caractérise le mieux la crise 1929, ce sont les hauts et bas qu’elle connus, son évolution en dents de scie. passait de l’espoir au désespoir. Et même le 30 octobre, on n’a pas touché le fond, la baisse va se poursuivre dans les semaines et les mois à venir. L’indice des valeurs du New York Times, qui était tombé à 2 le 13 novembre, se situera à 58,46, 8 juillet 1932 !
Le problème de savoir si une crise comparable à celle de 1929 pourrait se reproduit peut être posé. On ne peut en écarter l’hypothèse. Si l’histoire ne se répète jam exactement de la même façon, on ne p cependant jurer de rien. Mais le jour où les gens importants recommenceront à explique que cela ne peut se produire car conditions sont « fondamentalement saine il y aura lieu de s’inquiéter...


sources Historia 1970

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.