Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

82e Airborne division ( US )

, par

La 82e division aéroportée US - 82nd Airborne Division - est une division de parachutistes de l’armée des États-Unis d’Amérique. Elle s’est distinguée lors du débarquement en Normandie, elle participa également à l’opération Market Garden et à la bataille des Ardennes. En 2003, elle participa à la conquête de l’Irak.

La Première guerre mondiale

À l’origine, il s’agissait d’une division d’infanterie. La 82e division d’infanterie - 82nd Infantry Division - fut constituée en août 1917 à Camp Gordon (Géorgie), avec des hommes provenant de tous les États, d’où le surnom « All-Americans ». Elle entra en campagne en France en 1918 ou elle eu 1 298 tués au combat et 6 248 blessés. Elle fut dissoute après-guerre.

La Seconde Guerre mondiale

Le 25 mars 1942, l’unité est reconstituée en Louisiane comme division d’infanterie sous le commandement d’Omar Bradley. En août 1942, ce dernier, désigné pour une autre fonction, est remplacé par le brigadier général Matthew B. Ridgway. La division est réorganisée et devient alors la première division aéroportée américaine. Le 15 août, elle prend le nom de 82nd Airborne Division. En octobre 42, elle s’installe à Fort Bragg (Caroline du Nord). Elle est rattachée encore de nos jours au XVIIIe corps aéroporté américain.

Afrique du Nord

En mai 1943, la division débarque à Casablanca (Maroc) et rejoint la Tunisie.

Italie

Le 9 juillet 1943, le 505e régiment de la division, sous les ordres du colonel Gavin, et le 11, le 504e sont parachutés près de Gela dans le cadre de l’opération Husky (débarquement en Sicile).

En septembre 1943, 2500 hommes de la division, sous les ordres du colonel Gavin, sautent de nuit dans le golfe de Salerne dans le cadre de l’opération Avalanche.

Le 1er octobre 43, la division entre à Naples.

Bataille de Normandie

En avril 44, la division est transportée en Angleterre en vue de l’opération Overlord. Elle est alors constituée des 505e, 507e et 508e régiment d’infanterie parachutée (Parachute Infantry Regiment) - ainsi que la 504e qui se reconstituait après ses pertes en Italie - 325e régiments aéroportés (Glider Infantry Régiment), de trois bataillons d’artillerie de campagne et d’un bataillon d’artillerie antiaérienne.

Avec la 101e division aéroportée, elle saute sur le flanc Ouest de la zone de débarquement. Un détachement de l’unité s’empare de Sainte-Mère-Église dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Les éclaireurs (pathfinders) des 82e et 101e divisions aéroportées, équipés de balises radio et de moyens de communication, étaient partis de RAF North Witham le soir du 5 juin 1944, pour baliser les zones sur lesquelles devaient sauter le gros des troupes.

Opération Market Garden

En septembre 1944, sous les ordres du jeune général James M. Gavin (37 ans) surnommé « jumping Jim », la division participe à l’opération Market Garden, la plus importante opération aéroportée de la guerre. Sa mission est de s’emparer des ponts de Grave et de Nimègue.

Bataille des Ardennes

* Du 16 décembre 1944 à fin janvier 1945 : En réserve dans la région de Reims, la division est dirigée vers les Ardennes belges et engagée dans la région de Stavelot. Elle participe aux combats de La Gleize et de Stoumont.

1945

En février 1945, elle combat dans la Ruhr puis rentre en France pour reconstitution.

En avril 1945, elle est sur l’Elbe en Allemagne et opère la jonction avec l’Armée rouge.

Début mai 1945, elle libère le camp de Neuengamme et la plupart de ces kommandos.

Après l’armistice, elle est envoyée à Berlin.

Durant cette campagne, elle déplora 1 619 tués au combat, 6 560 blessés et 332 morts de leurs blessures.

Saint-Domingue

En avril 1965, la division est engagée dans une opération en République dominicaine en proie à une guerre civile.

Guerre du Viêt Nam

En février 1968, suite à l’offensive du Tết, une brigade de la division est envoyée à Hué.

En 22 mois de présence, elle eu 184 tués et 1 009 blessés au combat.

Guerre du Golfe (1990-1991)

Elle participe à ce conflit ou une des ses brigades est rattachée à la division Daguet française.

Guerre en Irak

Arrivée au Moyen-Orient durant l’hiver 2003, la 82e aéroportée a reçu pour mission la stabilisation de l’ouest sunnite irakien, en particulier la ville de Falloujah. Ce sont des hommes de cette division qui ont ouvert le feu sur une manifestation au début de l’été 2004, déclenchant l’insurrection dans cette ville devenu le symbole de l’insurrection islamiste et baassiste en Irak.

Opérations de secours en Louisiane en 2005

Suite au désastre causé par l’ouragan Katrina, 5 000 parachutistes participèrent au secours. Leur centre d’opérations était sur l’aéroport international de la Nouvelle-Orléans.

Structure en 2005 et 2007

De nos jours, la 82nd Airborne Division est une des composantes du XVIIIe corps aéroporté américain. Elle compte en 2005 trois brigades de combat :

* 1st Brigade / 504th Parachute Infantry Regiment ;

* 2nd Brigade / 325th Airborne Infantry Regiment ;

* 3rd Brigade / 505th Parachute Infantry Regiment.

Selon les plans de réorganisation l’US Army, elle s’organise autour de quatre brigades de combat et d’un brigade de l’US Army Aviation en 2007.
Organigramme en 2007

Commandants

Commandant : (à la création) Major-général Matthew B. Ridgway

Adjoint : Brigadier-général James M. Gavin (Commandant après la Normandie) 2e adjoint : Brigadier-général George P. Howell

Côté cinéma, on pourra se souvenir que le lieutenant-colonel Benjamin H. Vandervoort du 2e bataillon (505e régiment d’infanterie para) a été joué par John Wayne.

Le lieutenant-colonel H. Vandervoort, blessé à la cheville gauche lors de son parachutage, refusa de se faire soigner afin de participer à la prise et sécurisation de Sainte-Mère-Église : raison pour laquelle les scénaristes du Jour le plus long firent un gros plan sur cet officier et donnèrent le rôle à l’emblématique John Wayne !


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.