Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

Les combats au Nord-Laos

, par

Malgré ses effectifs très modestes — 3 compagnies d’infanterie (4/10e R.M.I.C.), une compagnie de camp (Européens), 10 pelotons
de G.I. et 3 groupes parachutés de l’extérieur (capitaines Fabre, Serres et Tual) —, le groupement du Nord-Laos se repliera en Chine fin mai laissant d’ailleurs en territoire indochinois des guérilleros (commandant Imfeld) qui survivront jusqu’à la défaite japonaise.

Le groupement (commandant Mayer) a pour première mission d’interdire les accès du plateau de Tran Ninh afin de conserver la libre disposition des terrains d’atterrissage de la plaine des Jarres . Si ces terrains ne sont pas utilisés, le groupement doit se maintenir le plus longtemps possible en territoire indochinois.
Quoique surpris par l’attaque japonaise débouchant de Nongkhai (Thaïlande) sur le camp d’instruction de Chi Nai Mo (10 mars), nos éléments de Vientiane parviendront à quitter la capitale en fin de journée grâce à la résistance opposée par les défenseurs du camp.

Le plateau de Tran Ninh restera disponible
—  grâce en partie aux groupes Fabre (région
de Paksane), Tual (R.C. 13) et Serres (R.C. 7)
—  jusque vers le 20 mars, date à laquelle le commandant Mayer sait que son utilisation n’est plus envisagée.

Pour remplir la seconde partie de sa mission, le groupement combattra en retraite en
se resserrant, dans un premier temps, sur Luang Prabang (fin .mars). Le 27 mars, des pertes sensibles sont infligées aux Nippons sur la R.C. 13 (au nord de Phou Koum). Au début d’avril, les combats de Pak Vet retardent l’entrée des Japonais à Luang Prabang.
Replié successivement sur Muong Sai, Ban Nam Tha (voir carte) et Muong Sa, le groupement — un millier d’hommes environ — quittera le haut Laos en franchissant le Mek à Ban Sai (30 km au nord-est de Muong Sai), vers le 25 mai.

Cette longue retraite a pu être menée à bien grâce à l’appui total que les populations locales ont apporté à nos forces.


Pierre Célerier historia magazine 2eme guerre mondiale 1968

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.