Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

1er Régiment de Fusiliers Marins

, par

Bataillon formé dés 1940 il est engagé dans les opérations de la France libre dés le début : du fiasco de Dakar aux combats du Levant , il transformé en bataillon de DCA il assume la défense antiaérienne du camp retranché de Bir Hakeim il suit la futur qui 1ere DFL dans toute la campagne d’Afrique du nord aux coté de la VIIIe Armée de Montgomery en 1943 il est transformé en régiment de reconnaissance blindé de la 1er DFL

Création

Le 24 septembre 1943, le 1er Bataillon de Fusiliers Marins ayant gonflé ses effectifs avec des volontaires provenant de la marine d’Afrique du Nord (en particulier radios et mécaniciens), devient le 1er Régiment de fusiliers marins (1er RFM), unité blindée de reconnaissance de la 1re DFL. Le commandement est confié au capitaine de corvette Hubert Amyot d’Inville. Il est alors équipé de matériel américain notamment des chars légers M3 stuart

Campagnes

Italie

Après un entraînement soutenu, le 1er RFM débarque à Naples au sein de la 1re DFL, le 22 avril 1944. Il s’insère dans le plan de bataille qui va entreprendre de rompre le front allemand qui barre toute l’Italie au sud de Rome, dès le 12 mai 1944. Après les violents combats sur le Garigliano, le RFM (qui est en avant-garde de la Division sur trois axes) combat brillamment à Montefiascone et Radicofani. Il compte 61 tués dont Amyot d’Inville et 140 blessés.

Provence

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est débarqué en Provence, à Cavalaire-sur-Mer, sous le commandement du capitaine de corvette Pierre de Morsier.

L’unité combat pour la libération de Toulon et d’Hyères, puis remonte la vallée du Rhône, pénètre dans Lyon évacuée par les troupes allemandes, puis atteint Autun ; l’escadron Savary y entre après un dur accrochage au cours duquel cinq hommes sont tués et quatre blessés. Savary fait, à ce moment en Côte d’Or, la liaison avec des unités de la 2e DB (Leclerc) débarquée en Normandie. Le RFM poursuit son avance en direction des Vosges.

Vallée du Rhône

Il fait la jonction avec le 1er régiment de spahis (débarqué en Normandie avec la 2e DB) à Châtillon-sur-Seine le 12 septembre1. Ce fait est considéré comme une des jonctions entre les troupes alliées de Normandie et celles de Provence (voir aussi Nod-sur-Seine et son Monument de la Jonction).

Haute-Saône

Le 27 septembre, l’escadron de chars mène l’attaque sur Clairegoutte avant de prendre Ronchamp le 8 octobre, puis Vescemont, Rougegoutte, Romagny et Rougemont-le-Château le mois suivant. Se distinguent particulièrement dans ces opérations : l’enseigne de vaisseau Bokanowski, l’aspirant Vasseur et, aux côtés des marins, les hommes du 11e Cuir-Vercors qui ont été mis sous les ordres du 1er RFM.

Combats de la poche de Royan

Après la campagne Vosges, la 1re DFL est envoyée sur le front de l’Atlantique pour réduire la poche de Royan, mais est rappelée d’urgence sur le front de l’Est. En effet, von Rundstedt déclenche une offensive en décembre 1944 et il faut faire face.

Alsace

En janvier 1945, les fusiliers marins se distinguent à nouveau en Alsace, à Herbsheim et Rossfeld, avant de poursuivre leur marche en avant victorieuse vers le Rhin.

Alpes

Retirée du front d’Alsace, la Division est affectée au détachement de l’armée des Alpes en avril 1945, dans le massif de l’Authion où le 1er escadron se distingue, perdant dans l’offensive cinq officiers sur six et près de 50 % des effectifs engagés.
Honneurs et distinctions

Pertes au combat

Entre octobre 1940 et mai 1945, l’ensemble 1er BFM / 1er RFM a perdu 195 hommes dont 12 officiers parmi lesquels 2 de ses commandants.

Décorations

Ont été décernés à ces hommes :

200 croix de guerre,
70 médailles militaires,
32 Légion d’honneur,
31 croix de la Libération.

Le drapeau du 1er RFM compte 5 citations à l’ordre de l’armée obtenues pour 1939-1945 avec attribution de la croix de la Libération, de la médaille de la Résistance française et de la croix de guerre.

En août 1945, le 1er RFM est remis à la disposition des autorités navales.
Ordre de la libération

Le matelot mécanicien Georges Brières, tué à Giromagny, repose dans le caveau no 8 de la Crypte du Mémorial de la France combattante au Mont Valérien. Il représente le sacrifice de tous les marins morts pour la Libération de la France.

Traditions

Le drapeau, la mémoire et la tradition du 1er Régiment de fusiliers marins sont aujourd’hui confiés à l’École des fusiliers de Lorient. Avec le RBFM, il a montré la valeur des armes françaises forgées pour la libération de notre pays.


sources wikipedia

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.