Publicité

Publicité
Publicité

Fiches sur les mythes, personnages, les batailles, les équipements militaires. De l'antiquité à l'époque moderne, découvrez l'histoire, commentez et posez vos questions, participez à la vie du site !

11ème de Hussard

, par

Créé par décret de la Convention le 28 juillet 1793, le onzième régiment de hussards va participer à la guerre de Vendée, puis il fait campagne sur le Rhin en 93. Il sera ensuite sur la Bidassoa en 1794, en Allemagne en 1796 et 1797, en Italie en 1799 et 1800.

GIF - 13.6 ko
11ème de Hussard
GIF - 10 ko
11ème de Hussard

A la réorganisation de l’an XII, le régiment devient 29e dragons et il faudra attendre 1810 pour voir renaître le onzième hussards reformé avec le régiment de hussards hollandais. Pour ces Hollandais, vétérans de la grande armée, ce sera la uste récompense de leur valeur.

Ces hommes se sont en effet illustrés au cours de nombreuses campagnes que nous allons rappeler. Rassemblés en Hollande en 1797, ils seront engagés contre les Anglais en 1799, puis en Allemagne sous les ordres d’Augereau en 1800 et 1801.

En 1805, il seront affectés au deuxième corps de la grande armée commandé par le maréchal Marmont. Avec le 6ème hussards et le 8è chasseurs, ils forment la division Lacoste. Ils vont participer à toute la campagne, se distingueront à Altmark, mais ils ne seront pas engagés directement à Austerlitz.

En 1806 et 1807, ils vont servir dans le 8ème corps du maréchal Mortier et combattent les Suédois du baron d’Essen en particulier devant Colberg. En 1809, pendant que Napoléon est engagé contre l’Autriche, la Prusse s’agite et dans la jeune Westphalie des troubles éclatent, des bandes armées amorcent un soulèvement. Le major prussien Schill va constituer la plus redoutable de ces bandes. Parmi les troupes que le général Gratien va emmener à la poursuite du major figurent des hussards hollandais. Le 25 mai, Schill arrive devant Stralsund et, libère la ville dont il organise aussitôt les défenses. C’est le 31 mai que le général Gratien va lancer à l’assaut les Hollandais et, au cours de combats furieux, un hussard hollandais abat d’un coup de sabre le major prussien. La mort du célèbre chef de bande décide de la victoire. La révolte est matée. Pendant que ces combats se déroulent dans l’Allemagne du Nord, quatre escadrons de hussards hollandais ont été dirigés vers l’Espagne.

L’ESPAGNE...

Le 25.10.1808, les escadrons hollandais pénètrent en Espagne. Tout de suite, ils sont dirigés vers le quatrième corps commandé par le maréchal Lefevre et le 31 octobre les hussards vont participer à l’offensive déclenchée par le maréchal contre les troupes de Blake.

C’est la victoire de Durango, mais cette victoire est incomplète, l’attaque sera jugée prématurée car elle a permis aux troupes de la Romana d’échapper à un encerclement total.

Les hussards vont être ensuite engagés dans de multiples opérations en particulier dans le secteur de Toro où le lieutenant colonel Van Housse sera blessé grièvement.

Les armées espagnoles menacent les troupes du roi joseph, mais les Français vont prendre l’offensive.

Pendant que Victor marche contre l’armée de Cuesta qu’il va battre à Medelin le 28 mars, le quatrième corps passé sous les ordres de Sebastiani va combattre l’armée de Cartoajal.

Sébastiani emmène ses trois divisions (Sébastiani, Leval et Valence), et la division de dragons du général Milhaud (5ème, 12 ème 16ème, 20è et 21ème régiments de dragons). Les hussards hollandais marchent avec ce corps. Le 11 février, le duc d’Albuquerque qui tente de barrer le passage est repoussé. Le 26, l’avant-garde de Sébastiani est arrêtée devant la Guadiana dont le pont reste intact.Le 27 au matin, le corps est regroupé et Sébastiani lance l’attaque, le pont est pris, les Espagnols battus et poursuivis à outrance par la cavalerie. Les Hollandais se sont particulièrement distingués, le colonel Van Roesk Van Alkemade, blessé dans ce combat, est sauvé par le trompette major du régiment nommé Himmerman. Ramenés à Valdepenas, les hussards seront engagés dans de nombreuses opérations limitées, mais les armées espagnole se reforment et avec l’appui des Portugais et des Anglais de sir Arthur Wellesley elles vont reprendre l’offensive.

Le 27 juillet, c’est la bataille de Talavera, ils vont participer brillamment à la lutte contre Venegas et, le Il août, Sébastiani remporte la belle victoire d’Almonacid, détruisant la petite armée du général espagnol. Sir Wellesley, devenu Lord Wellington, est nommé généralissime mais reste sur la défensive, lajunte qui veut toujours attaquer lance en avant une nouvelle armée avec un nouveau général : Areizaga. Cette nouvelle armée sera elle aussi vaincue à Ocana le 19 novembre. Ce sera le dernier combat des hussards hollandais en Espagne. On les retrouve à Madrid avec le 26è-e chasseurs au début de 1810. Un escadron sera versé au premier hussards, les autres rejoindront le dépôt de Bois-le-Duc pour former le onzième hussards conformément au décret du 18 août 1810.

LE ONZIÈME HUSSARDS 1810-1814

Organisé à Arras par son colonel, Gérard de Collaert, le régiment sera versé en janvier 1812 dans le corps du maréchal Ney qui deviendra en avril le troisième corps de la grande armée. Les hussards forment avec le 6e chevau-légers la gème brigade légère (général Mouriez). Les chasseurs wurtembergeois (n’ 4) marchent avec eux. Le troisième corps comprend aussi la 14ème brigade légère du général de Beurman assisté du général de Bruning. Cette brigade comprend les 4è’ne et 28ème chasseurs et les chasseurs wurtembergeois nOs 1 et 2. Le régiment passe le Niémen le 24juin 1812. Murat va prendre le commandement de l’avantgarde, le onzième hussards participe à cette découverte devant les Russes qui refusent le combat.

Le 13 août, ils sont à Chalovo et Khornino couvrant l’aile gauche.

Le 14 août, premier combat sérieux devant Krasnoi, là se trouve la division Nemjerowski renforcée, une batterie de 10 pièces est couverte par les dragons Charkov. Le maréchal Ney en personne va mener l’attaque, mais la résistance russe sera opiniâtre et leur repli se fera dans un ordre relati£ Les hussards ont chargé et poursuivi l’ennemi.

Le régiment sera à Smolensk le 17 août couvrant la gauche vers Katan. Dans la progression vers Moscou, le régiment est toujours à l’avant-garde, puis c’est la bataille de la Moskowa et dans les charges de cette journée terrible, le général Mouriez est grièvement blessé. Le onzième hussards chargera encore pour dégager la route, le général de Beurman a pris la tête de la brigade qui retrouve enfin à Moscou le 3è" corps. Le régiment n’a plus que 140 cavaliers.

Pendant la retraite, le régiment réduit va participer à l’épopée de l’arrière-garde. Contre le froid, contre l’ennemi, combattant autour du maréchal Ney, ils vont écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du courage militaire.

Après Malojaroslawetz, Mojaisk, Viasma, Krasnoï, se frayant un chemin impossibleau milieu des Russes, Ney et ses hommes pourront franchir la Bérésina et repasser enfin le Niémen. Le régiment ne compte plus que 79 hommes, 160 hommes ont été évacués au cours de la campagne, tous les autres sont restés " là-bas ".

1813... Le colonel de Collaert a été mis à la retraite à Moscou, le nouveau colonel à Arras est le baron Liégeard. Le capitaine Pependrecht peut, en 1813, emmener un escadron valable qui est affecté au 2 èmecorps de cavalerie de Sebastiani. Ils font partie de la petite division Exelmans (750 cavaliers) chasseurs n° 4, 7, 20, 23 et 24 avec le onzième hussards. Engagés victorieusement à Sprottau le 26 mai, ils vont souffrir à la Katzbach, puis charger à Leipzig le 16 octobre, puis le 18. Ils chargent encore à Hanau, se couvrant de gloire pour la dernière fois, puisque le régiment va être dissout au début de 1814 et ne sera reformé qu’en 1873.


La cavalerie legere du premier empire Michel Petard - Rigo
ed Histoire et collections 1993

Participez à la discussion, apportez des corrections ou compléments d'informations

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recherche dans le site

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.